L'intérêt de Benfica pour Michy Batshuayi remonte à l'été 2013. Le coach, Jorge Jesus, en avait fait une priorité. Entre-temps, la cote du Standardman reste au top là-bas. Récemment, la presse portugaise a affirmé qu'il avait trouvé un accord avec la direction lisboète et que les parents du joueur avaient même visité le stade et le complexe d'entraînement. Une info qui nous est démentie par tout le monde : José de Médina (conseiller de Batshuayi), Christophe Henrotay (son agent), la mère du joueur et un journaliste de Diario de Noticias qui est très bien introduit à Benfica. José de Médina et Christophe Henrotay signalent aussi que le buteur n'est pas du tout attiré par ce championnat, qu'il vise l'Angleterre ou l'Allemagne.

On apprend par contre une donnée surprenante, toujours par notre source portugaise : "Une personne bien placée dans le club m'a garanti que Benfica et le Standard avaient conclu le deal pour le transfert de Batshuayi, s'il accepte quand même de venir. Ça tourne autour de 7 ou 8 millions. L'achat serait financé par un fonds d'investissement où on retrouve Jorge Mendes : Doyen Group." C'est du lourd. Mendes est l'agent, pêle-mêle, de José Mourinho, André Villas-Boas, Luis Felipe Scolari, Cristiano Ronaldo, Falcao, Pepe,... On le considère comme l'un des agents les plus puissants du monde. Le journaliste portugais poursuit : "Comme Batshuayi n'a pas envie de venir à Benfica, le président, Luis Filipe Vieira, se prépare donc à partir à Liège pour le convaincre." Un raisonnement auquel Christophe Henrotay ne croit toutefois pas: "Il n'y a pas d'accord entre les clubs. Et je connais Vieira..."

Retrouvez l'intégralité de l'enquête consacrée au futur de Michy Batshuayi dans Sport/Foot Magazine ce mercredi.

L'intérêt de Benfica pour Michy Batshuayi remonte à l'été 2013. Le coach, Jorge Jesus, en avait fait une priorité. Entre-temps, la cote du Standardman reste au top là-bas. Récemment, la presse portugaise a affirmé qu'il avait trouvé un accord avec la direction lisboète et que les parents du joueur avaient même visité le stade et le complexe d'entraînement. Une info qui nous est démentie par tout le monde : José de Médina (conseiller de Batshuayi), Christophe Henrotay (son agent), la mère du joueur et un journaliste de Diario de Noticias qui est très bien introduit à Benfica. José de Médina et Christophe Henrotay signalent aussi que le buteur n'est pas du tout attiré par ce championnat, qu'il vise l'Angleterre ou l'Allemagne. On apprend par contre une donnée surprenante, toujours par notre source portugaise : "Une personne bien placée dans le club m'a garanti que Benfica et le Standard avaient conclu le deal pour le transfert de Batshuayi, s'il accepte quand même de venir. Ça tourne autour de 7 ou 8 millions. L'achat serait financé par un fonds d'investissement où on retrouve Jorge Mendes : Doyen Group." C'est du lourd. Mendes est l'agent, pêle-mêle, de José Mourinho, André Villas-Boas, Luis Felipe Scolari, Cristiano Ronaldo, Falcao, Pepe,... On le considère comme l'un des agents les plus puissants du monde. Le journaliste portugais poursuit : "Comme Batshuayi n'a pas envie de venir à Benfica, le président, Luis Filipe Vieira, se prépare donc à partir à Liège pour le convaincre." Un raisonnement auquel Christophe Henrotay ne croit toutefois pas: "Il n'y a pas d'accord entre les clubs. Et je connais Vieira..." Retrouvez l'intégralité de l'enquête consacrée au futur de Michy Batshuayi dans Sport/Foot Magazine ce mercredi.