C'est fait depuis hier soir, Cyriac sera anderlechtois la saison prochaine. Un pari du côté du Sporting qui recrute le jeune attaquant ivoirien alors qu'il souffre toujours d'une grave blessure au genou. Le club bruxellois aura dépensé 2 millions pour obtenir les services du virevoltant attaquant du Standard. Il restera à voir si sa technique, sa vitesse et sa détente hors-norme seront suffisantes pour se hisser au niveau des 5 derniers transfuges de Sclessin vers le Parc Astrid. Ce qui est d'ores et déjà certain c'est qu'il sera chaudement accueilli par ses anciens supporters.


Ivica Mornar Le grand attaquant croate a fait les beaux jours du Standard durant 3 saisons. Suite à un transfert manqué vers le Sporting Portugal, le ton monte entre lui et Luciano D'Onofrio. Finalement, il obtient un bon de sortie en direction du Sporting d'Anderlecht. Une opportunité qu'il saisit avec plaisir à l'aube de la Coupe du Monde 2002. Une réussite pour le joueur qui se voit offrir un ticket pour l'Euro 2004 et un transfert en direction de Portsmouth (Eng). Anderlecht est satisfait du joueur qui réussira tout de même à planter 24 buts en 59 apparitions.

Jonathan Legear
Débarqué en 2003 des équipes de jeunes du Standard, il entre rapidement dans le noyau A des mauves. Après quelques apparitions sous Hugo Broos, Jona doit attendre la saison 2006-2007 pour obtenir du temps de jeu. L'ailier droit atteint son apogée entre 2009 et 2011. Sa vitesse balle au pied et sa technique de frappe supérieure à la norme lui offrent un transfert juteux au Terek Grozny (Rus), club avec lequel il est toujours sous-contrat.


Mémé Tchité Le récent transfuge brugeois a fait le bonheur de rouches puis des mauves. Vendu à l'ennemi héréditaire après deux excellentes dernières saisons, le Standard a empoché 1,5 million dans le transfert du natif de Bujumbura. Deux ans et 23 buts plus tard, les dirigeants bruxellois empocheront 7,5 millions pour leur attaquant africain. Direction le Racing Santander pour le rapide forward. S'en suit un retour de deux saisons à Liège et un passage à Bruges.

Milan Jovanovic Le Serpent est arrivé gratuitement sur les bords de Meuse. Il y remplace un certain Mémé Tchité, parti pour Anderlecht. Après 4 saisons et un paquet de buts au service du Standard, il met le cap sur Liverpool. Après un échec cuisant outre-Manche, Anderlecht réussit à rapatrier l'ancien Liégeois. Il réussira une première saison correcte, prenant un statut de leader dans le vestiaire du Parc Astrid.


Dieumerci Mbokani Venu tout droit du TP Mazembe (Congo), il n'obtient pas sa chance sous la houlette de Franky Vercauteren, alors coach d'Anderlecht. Le Standard dépose 1 million sur la table et réalise l'affaire de la décennie. Grand artisan des deux derniers titres de Liégeois, l'attaquant congolais passe trois ans en bord de Meuse avant de partir pour le Rocher. Non désiré après 6 mois à Monaco, Wolfsbourg l'accueille en prêt pour la seconde partie de saison. Même tarif, les Allemands ne veulent plus de lui. De retour à Anderlecht depuis l'été 2011, il a été l'un des hommes forts de la conquête du titre des mauves et attire déjà les convoitises des clubs du subtop européen. De beaux exemples à suivre si Gohi Bi Cyriac espère faire son trou dans la maison mauve.

C'est fait depuis hier soir, Cyriac sera anderlechtois la saison prochaine. Un pari du côté du Sporting qui recrute le jeune attaquant ivoirien alors qu'il souffre toujours d'une grave blessure au genou. Le club bruxellois aura dépensé 2 millions pour obtenir les services du virevoltant attaquant du Standard. Il restera à voir si sa technique, sa vitesse et sa détente hors-norme seront suffisantes pour se hisser au niveau des 5 derniers transfuges de Sclessin vers le Parc Astrid. Ce qui est d'ores et déjà certain c'est qu'il sera chaudement accueilli par ses anciens supporters. Ivica Mornar Le grand attaquant croate a fait les beaux jours du Standard durant 3 saisons. Suite à un transfert manqué vers le Sporting Portugal, le ton monte entre lui et Luciano D'Onofrio. Finalement, il obtient un bon de sortie en direction du Sporting d'Anderlecht. Une opportunité qu'il saisit avec plaisir à l'aube de la Coupe du Monde 2002. Une réussite pour le joueur qui se voit offrir un ticket pour l'Euro 2004 et un transfert en direction de Portsmouth (Eng). Anderlecht est satisfait du joueur qui réussira tout de même à planter 24 buts en 59 apparitions. Jonathan Legear Débarqué en 2003 des équipes de jeunes du Standard, il entre rapidement dans le noyau A des mauves. Après quelques apparitions sous Hugo Broos, Jona doit attendre la saison 2006-2007 pour obtenir du temps de jeu. L'ailier droit atteint son apogée entre 2009 et 2011. Sa vitesse balle au pied et sa technique de frappe supérieure à la norme lui offrent un transfert juteux au Terek Grozny (Rus), club avec lequel il est toujours sous-contrat.Mémé Tchité Le récent transfuge brugeois a fait le bonheur de rouches puis des mauves. Vendu à l'ennemi héréditaire après deux excellentes dernières saisons, le Standard a empoché 1,5 million dans le transfert du natif de Bujumbura. Deux ans et 23 buts plus tard, les dirigeants bruxellois empocheront 7,5 millions pour leur attaquant africain. Direction le Racing Santander pour le rapide forward. S'en suit un retour de deux saisons à Liège et un passage à Bruges. Milan Jovanovic Le Serpent est arrivé gratuitement sur les bords de Meuse. Il y remplace un certain Mémé Tchité, parti pour Anderlecht. Après 4 saisons et un paquet de buts au service du Standard, il met le cap sur Liverpool. Après un échec cuisant outre-Manche, Anderlecht réussit à rapatrier l'ancien Liégeois. Il réussira une première saison correcte, prenant un statut de leader dans le vestiaire du Parc Astrid. Dieumerci Mbokani Venu tout droit du TP Mazembe (Congo), il n'obtient pas sa chance sous la houlette de Franky Vercauteren, alors coach d'Anderlecht. Le Standard dépose 1 million sur la table et réalise l'affaire de la décennie. Grand artisan des deux derniers titres de Liégeois, l'attaquant congolais passe trois ans en bord de Meuse avant de partir pour le Rocher. Non désiré après 6 mois à Monaco, Wolfsbourg l'accueille en prêt pour la seconde partie de saison. Même tarif, les Allemands ne veulent plus de lui. De retour à Anderlecht depuis l'été 2011, il a été l'un des hommes forts de la conquête du titre des mauves et attire déjà les convoitises des clubs du subtop européen. De beaux exemples à suivre si Gohi Bi Cyriac espère faire son trou dans la maison mauve.