La répartition des combats - une vingtaine - qui se dérouleront les vendredi 28 et samedi 29 août dans les arènes du Cap d'Agde, dépendra pour une bonne part de RMC Sport, dont on ne sait pas encore s'il diffusera les deux galas, ou seulement celui du 29. Une des principales têtes d'affiche sera en tout cas le Français Christian Mbilli (25 ans, 16 victoires, dont 15 avant la limite, 0 défaite), ex-champion du Monde WBC Youth des moyens (-72,574 kg). Il affrontera le... Belge Islam Teffahi (37 ans, 22 victoires, dont 5 par k.o, 2 nuls, 8 défaites). Un gros morceau donc, pour notre compatriote, même s'il en a déjà vu d'autres. D'autant qu'installé au Canada, Mbilli, 25 ans, toujours invaincu chez les pros, a pu s'y entraîner quasi normalement. Il a disputé son dernier combat en décembre 2019 au Palais des sports Marcel Cerdan de Levallois-Perret, et s'était alors imposé par k.o technique au 8e round face à l'Américain KeAndrae Leatherwood. Le Belge, battu aux points en dix rounds par le Français Moughit El Moutaouakil pour le titre francophone WBC des moyens, le 29 février dans la même salle de la banlieue parisienne, n'est plus remonté sur un ring depuis. Il est toujours dans l'attente de son bon de sortie de la Ligue flamande de boxe, mais ne doit se faire aucun souci à ce sujet, selon son directeur-général Ibrahim Emsallak, contacté par Belga. Brahim Asloum va également mettre à l'affiche Yvan Mendy, champion WBA-Gold des légers (-61,235 kg), qui livrera un combat sans titre en jeu contre l'Espagnol Pablo Fueguo, Sofiane Oumiha, vice-champion olympique des légers (qui disputera un combat amateur, ou débutera chez les pros), Guillaume Frénois, ex-champion d'Europe des super-plumes (-58,967 kg), et Elie Konki, qui défendra son titre de l'Union européenne des coqs (-53,525 kg). Asloum tiendra une conférence de presse pour présenter ses deux soirées le 27 août, "et faire une annonce". Selon L'Equipe, il va se présenter aux élections pour la présidence de la Fédération française de boxe (FFB)... . (Belga)

La répartition des combats - une vingtaine - qui se dérouleront les vendredi 28 et samedi 29 août dans les arènes du Cap d'Agde, dépendra pour une bonne part de RMC Sport, dont on ne sait pas encore s'il diffusera les deux galas, ou seulement celui du 29. Une des principales têtes d'affiche sera en tout cas le Français Christian Mbilli (25 ans, 16 victoires, dont 15 avant la limite, 0 défaite), ex-champion du Monde WBC Youth des moyens (-72,574 kg). Il affrontera le... Belge Islam Teffahi (37 ans, 22 victoires, dont 5 par k.o, 2 nuls, 8 défaites). Un gros morceau donc, pour notre compatriote, même s'il en a déjà vu d'autres. D'autant qu'installé au Canada, Mbilli, 25 ans, toujours invaincu chez les pros, a pu s'y entraîner quasi normalement. Il a disputé son dernier combat en décembre 2019 au Palais des sports Marcel Cerdan de Levallois-Perret, et s'était alors imposé par k.o technique au 8e round face à l'Américain KeAndrae Leatherwood. Le Belge, battu aux points en dix rounds par le Français Moughit El Moutaouakil pour le titre francophone WBC des moyens, le 29 février dans la même salle de la banlieue parisienne, n'est plus remonté sur un ring depuis. Il est toujours dans l'attente de son bon de sortie de la Ligue flamande de boxe, mais ne doit se faire aucun souci à ce sujet, selon son directeur-général Ibrahim Emsallak, contacté par Belga. Brahim Asloum va également mettre à l'affiche Yvan Mendy, champion WBA-Gold des légers (-61,235 kg), qui livrera un combat sans titre en jeu contre l'Espagnol Pablo Fueguo, Sofiane Oumiha, vice-champion olympique des légers (qui disputera un combat amateur, ou débutera chez les pros), Guillaume Frénois, ex-champion d'Europe des super-plumes (-58,967 kg), et Elie Konki, qui défendra son titre de l'Union européenne des coqs (-53,525 kg). Asloum tiendra une conférence de presse pour présenter ses deux soirées le 27 août, "et faire une annonce". Selon L'Equipe, il va se présenter aux élections pour la présidence de la Fédération française de boxe (FFB)... . (Belga)