Libérés "afin de leur permettre d'entrer en Division 1 et ainsi de participer au championnat comme ils le méritent", Charleroi et Waasland-Beveren vont pouvoir se plier aux contrats télévisuels de la Pro League. Cette décision a été prise étant donné que la Ligue persistait à refuser l'adhésion des deux promus de D2 en D1 tant qu'ils n'acceptaient pas de respecter l'exclusivité contractuelle de Telenet/Voo.

Belgacom reste, par ailleurs, sponsor de ces deux clubs. "L'opérateur reste convaincu du bien-fondé de ses arguments dans ce dossier mais l'exclusion des clubs de la D1 n'était pas une option possible, elle aurait fait passer les aspects économiques avant l'intérêt sportif."

Concrètement, pour les abonnés Belgacom TV habitués à Belgacom 11, les 5 matches du samedi de la Jupiler Pro League ainsi que des matches de la division 2 seront toujours diffusés gratuitement sur Belgacom 11.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Libérés "afin de leur permettre d'entrer en Division 1 et ainsi de participer au championnat comme ils le méritent", Charleroi et Waasland-Beveren vont pouvoir se plier aux contrats télévisuels de la Pro League. Cette décision a été prise étant donné que la Ligue persistait à refuser l'adhésion des deux promus de D2 en D1 tant qu'ils n'acceptaient pas de respecter l'exclusivité contractuelle de Telenet/Voo. Belgacom reste, par ailleurs, sponsor de ces deux clubs. "L'opérateur reste convaincu du bien-fondé de ses arguments dans ce dossier mais l'exclusion des clubs de la D1 n'était pas une option possible, elle aurait fait passer les aspects économiques avant l'intérêt sportif." Concrètement, pour les abonnés Belgacom TV habitués à Belgacom 11, les 5 matches du samedi de la Jupiler Pro League ainsi que des matches de la division 2 seront toujours diffusés gratuitement sur Belgacom 11.Sportfootmagazine.be, avec Belga