"La position du Royal Antwerp FC a toujours été claire", peut-on lire dans le communiqué. "Les investissements réalisés ces dernières années dans le sportif, l'infrastructure et l'organisation ont conduit à une situation dans laquelle nous pouvons frapper aux portes du top-6 en ce qui concerne le de budget, le classement et les résultats sportifs. Il est évident qu'il reste des mesures à prendre pour s'établir durablement dans le haut du classement. Nous demandons simplement que la distribution des nouveaux droits médias continuent à rendre cette croissance possible dans les années à venir, et ce par rapport à d'autres équipes ayant des résultats similaires. Une question juste qui n'empêche en rien toute forme de solidarité." "Nous avons écouté, argumenté et négocié de manière constructive et ouverte", ajoute encore l'Antwerp. "En fin de compte, nous ne pouvions pas être d'accord avec ce qui était sur la table pour l'Antwerp. Nous restons ouverts à la poursuite du dialogue afin de parvenir à une bonne clé de répartition en fonction des résultats sportifs et du potentiel des supporters." Une nouvelle assemblée générale de la Pro League a eu lieu mercredi concernant l'attribution et de la clé de répartition des nouveaux droits médias. Vingt-deux des vingt-quatre clubs professionnels sont parvenus à un accord sur l'attribution exclusive des droits médias du football belge à Eleven Sports pour une période de cinq ans (2020-2025). L'Antwerp et La Gantoise ont décidé de se désolidariser, refusant la clé de répartition des 103 millions d'euros offerts proposée par la Pro League et bloquant ainsi le processus. (Belga)

"La position du Royal Antwerp FC a toujours été claire", peut-on lire dans le communiqué. "Les investissements réalisés ces dernières années dans le sportif, l'infrastructure et l'organisation ont conduit à une situation dans laquelle nous pouvons frapper aux portes du top-6 en ce qui concerne le de budget, le classement et les résultats sportifs. Il est évident qu'il reste des mesures à prendre pour s'établir durablement dans le haut du classement. Nous demandons simplement que la distribution des nouveaux droits médias continuent à rendre cette croissance possible dans les années à venir, et ce par rapport à d'autres équipes ayant des résultats similaires. Une question juste qui n'empêche en rien toute forme de solidarité." "Nous avons écouté, argumenté et négocié de manière constructive et ouverte", ajoute encore l'Antwerp. "En fin de compte, nous ne pouvions pas être d'accord avec ce qui était sur la table pour l'Antwerp. Nous restons ouverts à la poursuite du dialogue afin de parvenir à une bonne clé de répartition en fonction des résultats sportifs et du potentiel des supporters." Une nouvelle assemblée générale de la Pro League a eu lieu mercredi concernant l'attribution et de la clé de répartition des nouveaux droits médias. Vingt-deux des vingt-quatre clubs professionnels sont parvenus à un accord sur l'attribution exclusive des droits médias du football belge à Eleven Sports pour une période de cinq ans (2020-2025). L'Antwerp et La Gantoise ont décidé de se désolidariser, refusant la clé de répartition des 103 millions d'euros offerts proposée par la Pro League et bloquant ainsi le processus. (Belga)