"Je me suis rapidement senti chez moi ici et j'ai appris la langue", a commencé Mertens. "Cela a rendu les choses tellement plus faciles. Ici, les gens respirent le football. Et puis je parle littéralement de tout le monde, y compris des grands-mères et des petits enfants. Dès le matin, ils discutent de football. Incroyable". Mertens n'a pas toujours eu la vie facile en Italie. Lors de la première saison dirigée par Maurizio Sarri (2015-2016), l'actuel entraîneur de la Juventus, il n'a débuté que six matchs. "A cette époque, j'étais toujours mécontent", a expliqué Mertens. "Sarri a toujours dit combien j'étais important pour l'équipe et que je devais attendre patiemment ma chance. Et un jour, il m'a mis comme attaquant de pointe. Je suis très heureux qu'il ait fait cela à l'époque. Cela a changé ma vie". L'actuel entraîneur, Gennaro Gattuso, a succédé à Carlo Ancelotti en décembre dernier. "Il est actuellement le meilleur entraîneur possible pour Naples. Il donne beaucoup de chances aux jeunes joueurs. En tant que joueur, il a gagné beaucoup de prix et il sait ce que cela fait. C'est ce qui manque au groupe de joueurs". Naples jouera son match retour du 8e de finale de la Ligue des champions le 8 août à Barcelone. Lors du match aller à Naples, les deux équipes avaient partagé l'enjeu 1-1. Mertens livre une excellente campagne jusqu'à présent. "J'en suis déjà à six buts en ce moment et j'en suis très heureux. Le seul point négatif est le but inscrit à domicile par Barcelone en huitième de finale. Nous savons que ce sera difficile à Barcelone, mais si vous êtes bien préparés, vous ne savez jamais ce qui peut arriver. Barcelone est très fort à domicile. Mais la confiance est avec nous". . (Belga)

"Je me suis rapidement senti chez moi ici et j'ai appris la langue", a commencé Mertens. "Cela a rendu les choses tellement plus faciles. Ici, les gens respirent le football. Et puis je parle littéralement de tout le monde, y compris des grands-mères et des petits enfants. Dès le matin, ils discutent de football. Incroyable". Mertens n'a pas toujours eu la vie facile en Italie. Lors de la première saison dirigée par Maurizio Sarri (2015-2016), l'actuel entraîneur de la Juventus, il n'a débuté que six matchs. "A cette époque, j'étais toujours mécontent", a expliqué Mertens. "Sarri a toujours dit combien j'étais important pour l'équipe et que je devais attendre patiemment ma chance. Et un jour, il m'a mis comme attaquant de pointe. Je suis très heureux qu'il ait fait cela à l'époque. Cela a changé ma vie". L'actuel entraîneur, Gennaro Gattuso, a succédé à Carlo Ancelotti en décembre dernier. "Il est actuellement le meilleur entraîneur possible pour Naples. Il donne beaucoup de chances aux jeunes joueurs. En tant que joueur, il a gagné beaucoup de prix et il sait ce que cela fait. C'est ce qui manque au groupe de joueurs". Naples jouera son match retour du 8e de finale de la Ligue des champions le 8 août à Barcelone. Lors du match aller à Naples, les deux équipes avaient partagé l'enjeu 1-1. Mertens livre une excellente campagne jusqu'à présent. "J'en suis déjà à six buts en ce moment et j'en suis très heureux. Le seul point négatif est le but inscrit à domicile par Barcelone en huitième de finale. Nous savons que ce sera difficile à Barcelone, mais si vous êtes bien préparés, vous ne savez jamais ce qui peut arriver. Barcelone est très fort à domicile. Mais la confiance est avec nous". . (Belga)