"Je pense que j'aurais pu remplir le stade à moi tout seul", a souri Mertens. "Beaucoup d'amis et de membres de la famille auraient voulu venir. Louvain est ma ville. J'ai acheté une maison à moins de 500 mètres du stade. J'ai joué au Stade Leuven jusqu'à mes onze ans. Mon frère a lui joué en équipe première. J'ai été ramasseur de balles à un moment. A l'époque, je ne pensais pas devenir footballeur professionnel." Mertens avait manqué le rassemblement précédent après des cas de coronavirus dans son club, Naples. Heureux de retrouver l'équipe nationale, Mertens explique qu'il n'est pas perturbé par les contraintes liées à la situation actuelle. "Cela fait déjà quelques mois que l'on doit vivre comme ça. On fait beaucoup de tests. Le nez me fait mal avec tous ces tests", a-t-il lancé dans un éclat de rire. "Il faut s'habituer, porter le masque et une fois sur le terrain, être prêt et s'amuser. Les joueurs qui sont là vont tout donner." "J'essaie de gérer cela de la manière la plus positive possible", a indiqué Mertens. "En tant que joueurs de football, nous jouons deux matches presque chaque semaine. Tu fais sans cesse l'aller-retour entre ton domicile et le centre d'entraînement. Je vais peut-être passer une soirée en moins au restaurant, mais ce n'est pas grave." La Belgique affrontera l'Angleterre dimanche et le Danemark trois jours plus tard. Actuellement, les Diables Rouges sont en tête du groupe avec 9 points. Danois et Anglais suivent avec 7. L'Islande est bloquée à 0. La phase finale de la compétition se déroulera du 6 au 10 octobre 2021. En principe, le vainqueur du groupe 1 accueillera le tournoi, l'Italie, les Pays-Bas et la Pologne ayant déclaré leur intérêt pour son organisation. (Belga)

"Je pense que j'aurais pu remplir le stade à moi tout seul", a souri Mertens. "Beaucoup d'amis et de membres de la famille auraient voulu venir. Louvain est ma ville. J'ai acheté une maison à moins de 500 mètres du stade. J'ai joué au Stade Leuven jusqu'à mes onze ans. Mon frère a lui joué en équipe première. J'ai été ramasseur de balles à un moment. A l'époque, je ne pensais pas devenir footballeur professionnel." Mertens avait manqué le rassemblement précédent après des cas de coronavirus dans son club, Naples. Heureux de retrouver l'équipe nationale, Mertens explique qu'il n'est pas perturbé par les contraintes liées à la situation actuelle. "Cela fait déjà quelques mois que l'on doit vivre comme ça. On fait beaucoup de tests. Le nez me fait mal avec tous ces tests", a-t-il lancé dans un éclat de rire. "Il faut s'habituer, porter le masque et une fois sur le terrain, être prêt et s'amuser. Les joueurs qui sont là vont tout donner." "J'essaie de gérer cela de la manière la plus positive possible", a indiqué Mertens. "En tant que joueurs de football, nous jouons deux matches presque chaque semaine. Tu fais sans cesse l'aller-retour entre ton domicile et le centre d'entraînement. Je vais peut-être passer une soirée en moins au restaurant, mais ce n'est pas grave." La Belgique affrontera l'Angleterre dimanche et le Danemark trois jours plus tard. Actuellement, les Diables Rouges sont en tête du groupe avec 9 points. Danois et Anglais suivent avec 7. L'Islande est bloquée à 0. La phase finale de la compétition se déroulera du 6 au 10 octobre 2021. En principe, le vainqueur du groupe 1 accueillera le tournoi, l'Italie, les Pays-Bas et la Pologne ayant déclaré leur intérêt pour son organisation. (Belga)