Le Bruxellois de 29 ans a connu sa moins bonne journée depuis le début de la compétition. Après des cartes de 68 et 70, il a joué 71 samedi, soit une longueur sous le par. Pour y parvenir, il a réalisé trois birdies pour deux bogeys. Déjà en tête vendredi soir, le Sud-Africain Hennie du Plessis a rendu une carte de 70 samedi (-2) et a accru son avance à deux coups sur un quatuor de golfeurs composé des Espagnols Adri Arnaus, auteur d'une belle remontée samedi après une belle carte de 64, Nacho Elvira et Pablo Larrazabal ainsi que de son compatriote Richard Sterne. Hennie du Plessis, 25 ans, n'a pas encore remporté de tournoi sur le DP World Tour, le principal circuit européen de golf. (Belga)

Le Bruxellois de 29 ans a connu sa moins bonne journée depuis le début de la compétition. Après des cartes de 68 et 70, il a joué 71 samedi, soit une longueur sous le par. Pour y parvenir, il a réalisé trois birdies pour deux bogeys. Déjà en tête vendredi soir, le Sud-Africain Hennie du Plessis a rendu une carte de 70 samedi (-2) et a accru son avance à deux coups sur un quatuor de golfeurs composé des Espagnols Adri Arnaus, auteur d'une belle remontée samedi après une belle carte de 64, Nacho Elvira et Pablo Larrazabal ainsi que de son compatriote Richard Sterne. Hennie du Plessis, 25 ans, n'a pas encore remporté de tournoi sur le DP World Tour, le principal circuit européen de golf. (Belga)