Le Bruxellois a rendu une première carte de 72, un au-dessus du par, après trois birdies et quatre bogeys. Detry pointe à 5 coups d'un trio de tête formé par le Français Julien Guerrier, l'Anglais Dale Whitnell et l'Ecossais Connor Syme. Nicolas Colsaerts, de retour sur le circuit après plusieurs mois en raison de la maladie rénale rare qu'on lui a diagnostiquée en janvier, a conclu son tour en 78 coups après deux birdies, deux bogeys et deux doubles bogeys. Il pointe en 137e place. "Je me sens bien", a déclaré Colsaerts. "Je suis heureux, vraiment heureux d'être ici. Ce n'est que mon cinquième tournoi cette année. Comme tout le monde le sait, j'ai eu des problèmes de santé cet hiver. Je suis heureux de voir à nouveau tout le monde et de jouer à nouveau au golf. J'étais sur le parcours hier à 7h du matin et j'étais l'homme le plus heureux sur terre, je suis très heureux d'être ici." (Belga)

Le Bruxellois a rendu une première carte de 72, un au-dessus du par, après trois birdies et quatre bogeys. Detry pointe à 5 coups d'un trio de tête formé par le Français Julien Guerrier, l'Anglais Dale Whitnell et l'Ecossais Connor Syme. Nicolas Colsaerts, de retour sur le circuit après plusieurs mois en raison de la maladie rénale rare qu'on lui a diagnostiquée en janvier, a conclu son tour en 78 coups après deux birdies, deux bogeys et deux doubles bogeys. Il pointe en 137e place. "Je me sens bien", a déclaré Colsaerts. "Je suis heureux, vraiment heureux d'être ici. Ce n'est que mon cinquième tournoi cette année. Comme tout le monde le sait, j'ai eu des problèmes de santé cet hiver. Je suis heureux de voir à nouveau tout le monde et de jouer à nouveau au golf. J'étais sur le parcours hier à 7h du matin et j'étais l'homme le plus heureux sur terre, je suis très heureux d'être ici." (Belga)