"Si le club n'est pas à l'équilibre au 30 juin 2021, il sera interdit de participer à la première compétition de club UEFA à laquelle il se qualifierait lors de la saison 2022-23 (ou de la saison) 2023-24", indique en effet l'instance dans un communiqué. "Le club aura aussi 12 millions d'euros de revenus émanant de l'Europa League 2018-19 retenus", ajoute l'UEFA. L'AC Milan a été éliminé de la "petite" coupe d'Europe jeudi soir. Il "ne sera pas autorisé à enregistrer plus de 21 joueurs lors de sa participation aux compétitions UEFA lors des saisons 2019-20 et 2020-21", indique enfin le communiqué. L'instance chargée de superviser le respect du fair-play financier, l'ICFC, avait dû revoir sa copie sur le club lombard. Le Tribunal arbitral du sport (TAS), plus haute juridiction sportive, avait en effet autorisé en juillet dernier l'AC Milan à réintégrer l'épreuve en juillet dernier, alors que le club, qualifié sportivement pour la compétition, en avait été exclu par l'UEFA pour infraction au FPF. Le fair-play financier, mis en place au début des années 2010 par l'UEFA, interdit aux clubs engagés en compétitions européennes de dépenser plus qu'ils ne gagnent par leurs propres moyens. (Belga)

"Si le club n'est pas à l'équilibre au 30 juin 2021, il sera interdit de participer à la première compétition de club UEFA à laquelle il se qualifierait lors de la saison 2022-23 (ou de la saison) 2023-24", indique en effet l'instance dans un communiqué. "Le club aura aussi 12 millions d'euros de revenus émanant de l'Europa League 2018-19 retenus", ajoute l'UEFA. L'AC Milan a été éliminé de la "petite" coupe d'Europe jeudi soir. Il "ne sera pas autorisé à enregistrer plus de 21 joueurs lors de sa participation aux compétitions UEFA lors des saisons 2019-20 et 2020-21", indique enfin le communiqué. L'instance chargée de superviser le respect du fair-play financier, l'ICFC, avait dû revoir sa copie sur le club lombard. Le Tribunal arbitral du sport (TAS), plus haute juridiction sportive, avait en effet autorisé en juillet dernier l'AC Milan à réintégrer l'épreuve en juillet dernier, alors que le club, qualifié sportivement pour la compétition, en avait été exclu par l'UEFA pour infraction au FPF. Le fair-play financier, mis en place au début des années 2010 par l'UEFA, interdit aux clubs engagés en compétitions européennes de dépenser plus qu'ils ne gagnent par leurs propres moyens. (Belga)