Un groupe de quinze coureurs se formait devant avant la première ascension du Bannberg (5,5 km à 10,2 pour-cent). Le peloton laissait filer. Avec l'ascension du Oberassling (3,9 km à 10 pour-cent) peu après, le groupe de tête se réduisait fortement. A 66 km, le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et l'Espagnol David de la Cruz (Astana Qazaqstan) se retrouvaient à deux devant. Ils comptaient jusqu'à 11 minutes d'avance sur le peloton. Après avoir connu un petit souci mécanique, Pinot tentait de décramponner De La Cruz sur le Stronach (3,1 km à 12,4 pour-cent), à 11 km de l'arrivée. L'Espagnol revenait dans la descente, à 4 km de la ligne. Le duo se disputait la victoire sur le faux-plat montant vers l'arrivée. Pinot, 31 ans, émergeait et renouait avec la victoire plus de 1.000 jours après son dernier succès, le 20 juillet 2019 au Tourmalet, sur le Tour de France. Il décroche le 32e succès de sa carrière. Derrière Pinot, Romain Bardet (DSM), deuxième du général avec seulement 2 secondes de retard sur la première place, parvenait à se défaire du maillot vert, l'Espagnol Pello Bilbao (Bahrain Victorious), sur le Stronach, pour s'adjuger la victoire finale. Le Français, 31 ans, s'offre un 10e bouquet dans sa carrière et gagne un classement général pour la deuxième fois, après le Tour de l'Ain 2013. Il devance pour 14 secondes l'Australien Michael Storer (Groupama-FDJ) et pour 16 secondes son équipier néerlandais Thymen Arensman (DSM). Bardet succède à Simon Yates au palmarès. (Belga)

Un groupe de quinze coureurs se formait devant avant la première ascension du Bannberg (5,5 km à 10,2 pour-cent). Le peloton laissait filer. Avec l'ascension du Oberassling (3,9 km à 10 pour-cent) peu après, le groupe de tête se réduisait fortement. A 66 km, le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et l'Espagnol David de la Cruz (Astana Qazaqstan) se retrouvaient à deux devant. Ils comptaient jusqu'à 11 minutes d'avance sur le peloton. Après avoir connu un petit souci mécanique, Pinot tentait de décramponner De La Cruz sur le Stronach (3,1 km à 12,4 pour-cent), à 11 km de l'arrivée. L'Espagnol revenait dans la descente, à 4 km de la ligne. Le duo se disputait la victoire sur le faux-plat montant vers l'arrivée. Pinot, 31 ans, émergeait et renouait avec la victoire plus de 1.000 jours après son dernier succès, le 20 juillet 2019 au Tourmalet, sur le Tour de France. Il décroche le 32e succès de sa carrière. Derrière Pinot, Romain Bardet (DSM), deuxième du général avec seulement 2 secondes de retard sur la première place, parvenait à se défaire du maillot vert, l'Espagnol Pello Bilbao (Bahrain Victorious), sur le Stronach, pour s'adjuger la victoire finale. Le Français, 31 ans, s'offre un 10e bouquet dans sa carrière et gagne un classement général pour la deuxième fois, après le Tour de l'Ain 2013. Il devance pour 14 secondes l'Australien Michael Storer (Groupama-FDJ) et pour 16 secondes son équipier néerlandais Thymen Arensman (DSM). Bardet succède à Simon Yates au palmarès. (Belga)