Au Signal Iduna Park, Séville a mis énormément d'impact. Profitant d'une mauvaise relance de la défense du Borussia, Lucas Ocampos s'est retrouvé seul à l'entrée de la surface mais sa puissante frappe du droit a été boxée par Marwin Hitz (4e). L'ailier argentin s'est encore remis en évidence en se débarrassant de Morey Bauza et d'Emre Can d'un petit pont avant de servir Suso dont le tir du droit est passé à droite du poteau (19e). Par contre, Dortmund a frappé dès sa première grosse attaque avec Marco Reus, qui a fixé Bono avant de donner en retrait à Halaand (36e, 1-0). La seconde période a débuté par une histoire rocamboleque: Haaland signe un doublé (48e) mais après avoir accordé le but, l'arbitre Cakir est allé visionner les images pour voir s'il n'y avait pas une faute préalable du Norvégien sur Diego Carlos (49e). Il donnait finalement un penalty à Dortmund pour une faute de Jules Koundé sur Haaland (50e). Haaland ratait son penalty mais l'arbitre le faisait recommencer car le gardien de Séville Bono n'avait pas les pieds sur la ligne au moment de la frappe (53e). Finalement, Haaland a inscrit son 10e but en six rencontres de Ligue des Champions (55e, 2-0). Séville s'est lancé à fond vers l'avant et En-Nesry a réduit l'écart sur penalty (69e, 2-1). L'attaquant marocain a lui aussi signé un doublé d'une tête puissante sur un centre d'Ivan Rakitic (90e+6, 2-2). Malgré une dernière offensive, Séville n'a pu arracher les prolongations. (Belga)

Au Signal Iduna Park, Séville a mis énormément d'impact. Profitant d'une mauvaise relance de la défense du Borussia, Lucas Ocampos s'est retrouvé seul à l'entrée de la surface mais sa puissante frappe du droit a été boxée par Marwin Hitz (4e). L'ailier argentin s'est encore remis en évidence en se débarrassant de Morey Bauza et d'Emre Can d'un petit pont avant de servir Suso dont le tir du droit est passé à droite du poteau (19e). Par contre, Dortmund a frappé dès sa première grosse attaque avec Marco Reus, qui a fixé Bono avant de donner en retrait à Halaand (36e, 1-0). La seconde période a débuté par une histoire rocamboleque: Haaland signe un doublé (48e) mais après avoir accordé le but, l'arbitre Cakir est allé visionner les images pour voir s'il n'y avait pas une faute préalable du Norvégien sur Diego Carlos (49e). Il donnait finalement un penalty à Dortmund pour une faute de Jules Koundé sur Haaland (50e). Haaland ratait son penalty mais l'arbitre le faisait recommencer car le gardien de Séville Bono n'avait pas les pieds sur la ligne au moment de la frappe (53e). Finalement, Haaland a inscrit son 10e but en six rencontres de Ligue des Champions (55e, 2-0). Séville s'est lancé à fond vers l'avant et En-Nesry a réduit l'écart sur penalty (69e, 2-1). L'attaquant marocain a lui aussi signé un doublé d'une tête puissante sur un centre d'Ivan Rakitic (90e+6, 2-2). Malgré une dernière offensive, Séville n'a pu arracher les prolongations. (Belga)