En juillet dernier, Washington, qui entretient des relations tendues avec l'AMA, avait conditionné le versement de la deuxième moitié de sa contribution financière (d'un total de 2,9 millions de dollars) à la mise en place de ces réformes. "Je salue la décision de verser la deuxième tranche de sa contribution de 2021 à l'AMA", a déclaré le président de l'Agence, Witold Banka dans un communiqué. "Ceci est une démonstration claire du soutien du gouvernement américain à la mission de collaboration mondiale de l'AMA en faveur d'un sport sans dopage", a-t-il ajouté. Concrètement, ces nouvelles règles, approuvées lors d'une réunion de l'AMA à Paris en novembre, modifient la composition des instances. Ainsi, le comité exécutif comprendra un membre indépendant supplémentaire ainsi qu'un membre élu du comité des athlètes. Au conseil de la fondation, il y aura deux nouveaux membres issus des agences nationales antidopage et deux places pour des athlètes. Les réformes ont été bien accueillies par Rahul Gupta, directeur du bureau chargé de la stratégie américaine de lutte contre les drogues, qui a été confirmé à son poste en octobre après avoir été nommé par le président Joe Biden en juillet de l'année dernière. Witold Banka a évoqué des discussions positives avec Rahul Gupta en novembre, saluant les contributions "constructives" de ce dernier à la réunion du conseil d'administration de l'AMA. En 2021, le budget total de l'Agence mondiale antidopage était de 43,4 millions de dollars. (Belga)

En juillet dernier, Washington, qui entretient des relations tendues avec l'AMA, avait conditionné le versement de la deuxième moitié de sa contribution financière (d'un total de 2,9 millions de dollars) à la mise en place de ces réformes. "Je salue la décision de verser la deuxième tranche de sa contribution de 2021 à l'AMA", a déclaré le président de l'Agence, Witold Banka dans un communiqué. "Ceci est une démonstration claire du soutien du gouvernement américain à la mission de collaboration mondiale de l'AMA en faveur d'un sport sans dopage", a-t-il ajouté. Concrètement, ces nouvelles règles, approuvées lors d'une réunion de l'AMA à Paris en novembre, modifient la composition des instances. Ainsi, le comité exécutif comprendra un membre indépendant supplémentaire ainsi qu'un membre élu du comité des athlètes. Au conseil de la fondation, il y aura deux nouveaux membres issus des agences nationales antidopage et deux places pour des athlètes. Les réformes ont été bien accueillies par Rahul Gupta, directeur du bureau chargé de la stratégie américaine de lutte contre les drogues, qui a été confirmé à son poste en octobre après avoir été nommé par le président Joe Biden en juillet de l'année dernière. Witold Banka a évoqué des discussions positives avec Rahul Gupta en novembre, saluant les contributions "constructives" de ce dernier à la réunion du conseil d'administration de l'AMA. En 2021, le budget total de l'Agence mondiale antidopage était de 43,4 millions de dollars. (Belga)