"Nous avons reçu notification du CIO de ce contrôle positif et nous avons suspendu provisoirement le boxeur", a indiqué l'AIBA à l'AFP. Adem Kilicci, qui était qualifié pour les prochains Jeux de Rio (5-21 août), est donc pour le moment suspendu dans l'attente des résultats de l'analyse de l'échantillon B. L'AMA, l'agence mondiale antidopage a indiqué mardi avoir transmis "un rapport à l'AIBA", où elle recommande "des améliorations dans le programme antidopage afin de répondre aux normes du code antidopage", alors qu'il est reproché à la Fédération d'effectuer trop peu de contrôles hors-compétition en vue des grands rendez-vous. Une semaine après avoir révélé 31 nouveaux cas de dopage révélés par une nouvelle analyse de 454 échantillons prélevés aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, le Comité International Olympique (CIO) avait annoncé vendredi que 23 nouveaux cas positifs étaient apparus après un nouvel examen de 256 échantillons des JO de Londres en 2012. Ils concernent cinq sports et six pays. (Belga)

"Nous avons reçu notification du CIO de ce contrôle positif et nous avons suspendu provisoirement le boxeur", a indiqué l'AIBA à l'AFP. Adem Kilicci, qui était qualifié pour les prochains Jeux de Rio (5-21 août), est donc pour le moment suspendu dans l'attente des résultats de l'analyse de l'échantillon B. L'AMA, l'agence mondiale antidopage a indiqué mardi avoir transmis "un rapport à l'AIBA", où elle recommande "des améliorations dans le programme antidopage afin de répondre aux normes du code antidopage", alors qu'il est reproché à la Fédération d'effectuer trop peu de contrôles hors-compétition en vue des grands rendez-vous. Une semaine après avoir révélé 31 nouveaux cas de dopage révélés par une nouvelle analyse de 454 échantillons prélevés aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, le Comité International Olympique (CIO) avait annoncé vendredi que 23 nouveaux cas positifs étaient apparus après un nouvel examen de 256 échantillons des JO de Londres en 2012. Ils concernent cinq sports et six pays. (Belga)