A Londres, Poistogova a terminé troisième du 800 m, mais sa compatriote Maria Savinova a dû rendre sa médaille d'or suite à un contrôle positif. En 2017, Poistogova a été suspendue pour avoir reconnu s'être dopée dans un reportage caméra cachée. Tomashova a pris la quatrième place du 1.500 m, mais les deux premières, les Turques Alptekin et Bulut, ont été condamnées pour dopage et leurs résultats ont été effacés. En 2008, Tomashova a été suspendue pour avoir présenté l'urine d'un tiers lors d'un contrôle. "Les deux athlètes ont été testées lors des Jeux de 2012 et pendant une période de re-test entre 2015 et 2017, sans qu'aucune violation n'ait été constatée", a avancé le CIO pour justifier sa décision. (Belga)

A Londres, Poistogova a terminé troisième du 800 m, mais sa compatriote Maria Savinova a dû rendre sa médaille d'or suite à un contrôle positif. En 2017, Poistogova a été suspendue pour avoir reconnu s'être dopée dans un reportage caméra cachée. Tomashova a pris la quatrième place du 1.500 m, mais les deux premières, les Turques Alptekin et Bulut, ont été condamnées pour dopage et leurs résultats ont été effacés. En 2008, Tomashova a été suspendue pour avoir présenté l'urine d'un tiers lors d'un contrôle. "Les deux athlètes ont été testées lors des Jeux de 2012 et pendant une période de re-test entre 2015 et 2017, sans qu'aucune violation n'ait été constatée", a avancé le CIO pour justifier sa décision. (Belga)