Après avoir battu, pour la première fois en quatre duels, le Britannique Daniel Evans (ATP 27), le résident monégasque s'attaquait à un pur terrien en la personne de Davidoch Fokina, quart-de-finaliste à Monte-Carlo en 2021, comme David Goffin. Sur la lancée de son probant succès contre Djokovic, le natif de Malaga s'est échappé à 4-1 mais Goffin est parvenu à refaire son retard (4-4). Peu à l'aise sur son service durant toute la rencontre, avec 36% de premières balles et 3 doubles fautes, il a concédé le break et la première manche dans le 10e jeu (6-4). Peut-être un peu émoussé par l'enchaînement d'un huitième match en neuf jours à peine, le Liégeois a baissé en intensité dans le deuxième set, laissant Davidovich Fokina s'échapper à 4-0 avant de s'incliner après 1h31. En quarts, l'Espagnol défiera Taylor Fritz (ATP 13), sorti vainqueur d'un duel américain contre Sebastian Korda, 7-6 (4), 7-5. (Belga)

Après avoir battu, pour la première fois en quatre duels, le Britannique Daniel Evans (ATP 27), le résident monégasque s'attaquait à un pur terrien en la personne de Davidoch Fokina, quart-de-finaliste à Monte-Carlo en 2021, comme David Goffin. Sur la lancée de son probant succès contre Djokovic, le natif de Malaga s'est échappé à 4-1 mais Goffin est parvenu à refaire son retard (4-4). Peu à l'aise sur son service durant toute la rencontre, avec 36% de premières balles et 3 doubles fautes, il a concédé le break et la première manche dans le 10e jeu (6-4). Peut-être un peu émoussé par l'enchaînement d'un huitième match en neuf jours à peine, le Liégeois a baissé en intensité dans le deuxième set, laissant Davidovich Fokina s'échapper à 4-0 avant de s'incliner après 1h31. En quarts, l'Espagnol défiera Taylor Fritz (ATP 13), sorti vainqueur d'un duel américain contre Sebastian Korda, 7-6 (4), 7-5. (Belga)