C'est la 16e fois en 17 participations et la 13e fois de suite que le Serbe atteint ce stade de la compétition, lui qui s'est déjà imposé deux fois Porte d'Auteuil (2016, 2021), dont il est le champion en titre. Interrogé sur le court juste après sa victoire sur le fait de savoir s'il avait joué "le match parfait", Djokovic a reconnu s'en être bien sorti, même s'il y a toujours moyen de faire mieux. "Je suis toujours très motivé quand je rentre sur le court, avec l'envie de produire à chaque fois mon meilleur niveau. Ce n'est pas toujours possible de le faire, mais aujourd'hui c'était très bien", a-t-il déclaré en français. Après les moins de deux heures passées au 1er tour face à gaucher japonais Yoshihito Nishioka (99e), et les 2h16 pour sortir le 38e mondial Alex Molcan, nouveau protégé de son entraîneur historique Marian Vajda, Djokovic devrait en tout cas arriver frais pour affronter au prochain tour Diego Schwartzman. L'Argentin, 16e mondial, qui s'est montré particulièrement solide vendredi pour vaincre le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 21), devrait constituer le premier test sérieux pour le Serbe. Si leurs six précédentes confrontations ont toujours tourné à l'avantage de "Nole", Schwartzman a déjà montré qu'il pouvait être redoutable sur la terre battue, lui qui a atteint les demi-finales à Roland-Garros en 2020 et avait battu le roi de l'ocre Rafael Nadal la même année à Rome. Le Serbe espère décrocher Porte d'Auteuil son 21e trophée en Grand Chelem, qui lui permettrait d'égaler le record détenu par Nadal depuis son sacre à l'Open d'Australie en janvier. (Belga)

C'est la 16e fois en 17 participations et la 13e fois de suite que le Serbe atteint ce stade de la compétition, lui qui s'est déjà imposé deux fois Porte d'Auteuil (2016, 2021), dont il est le champion en titre. Interrogé sur le court juste après sa victoire sur le fait de savoir s'il avait joué "le match parfait", Djokovic a reconnu s'en être bien sorti, même s'il y a toujours moyen de faire mieux. "Je suis toujours très motivé quand je rentre sur le court, avec l'envie de produire à chaque fois mon meilleur niveau. Ce n'est pas toujours possible de le faire, mais aujourd'hui c'était très bien", a-t-il déclaré en français. Après les moins de deux heures passées au 1er tour face à gaucher japonais Yoshihito Nishioka (99e), et les 2h16 pour sortir le 38e mondial Alex Molcan, nouveau protégé de son entraîneur historique Marian Vajda, Djokovic devrait en tout cas arriver frais pour affronter au prochain tour Diego Schwartzman. L'Argentin, 16e mondial, qui s'est montré particulièrement solide vendredi pour vaincre le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 21), devrait constituer le premier test sérieux pour le Serbe. Si leurs six précédentes confrontations ont toujours tourné à l'avantage de "Nole", Schwartzman a déjà montré qu'il pouvait être redoutable sur la terre battue, lui qui a atteint les demi-finales à Roland-Garros en 2020 et avait battu le roi de l'ocre Rafael Nadal la même année à Rome. Le Serbe espère décrocher Porte d'Auteuil son 21e trophée en Grand Chelem, qui lui permettrait d'égaler le record détenu par Nadal depuis son sacre à l'Open d'Australie en janvier. (Belga)