Quatorze des seize clubs de D1 ont reçu ce label. Le Cercle de Bruges et Saint-Trond sont les deux clubs de l'élite qui ne l'ont pas reçu, tandis qu'en D1B, OHL, Roulers et le Beerschot l'ont reçu. Eupen l'a obtenu pour la première fois.

"L'objectif social principal de la Pro League est que ses clubs assument un rôle social crédible au moyen de partenariats et de projets durables et structurels. À cet égard, la Pro League accompagne les clubs, notamment via un partenariat avec la VUB (Vrije Universiteit Brussel). Les clubs peuvent ainsi bénéficier du soutien du département Sport & Société de la VUB, tant dans l'élaboration que dans l'évaluation de leur plan stratégique", indique la Pro League.

L'évaluation de la politique sociale des clubs est effectuée par un jury, sur la base des plans stratégiques proposés, de la qualité des partenariats, des actions et des projets et de la collaboration lors des actions communes.

"La Pro League ne se contente pas de décerner le label. Sur la base de la qualité de la politique sociale, les clubs ont également reçu l'année dernière des moyens financiers destinés à développer leur fonctionnement social. Les 17 clubs sélectionnés ont reçu ensemble 100 000 euros en 2019. Grâce à ces trois piliers (un accompagnement sur mesure, un soutien financier et des critères visant à atteindre la qualité), la Pro League poursuit sa mission de professionnalisation et de renforcement de la politique sociale de ses clubs", ajoute la Pro League.

La liste des clubs ayant reçu le label Pro League+ en 2019:

D1A: Anderlecht, Antwerp, La Gantoise, Club de Bruges, Genk, Waasland-Beveren, Standard, Courtrai, Zulte Waregem, Charleroi, Ostende, Eupen, FC Malines, Mouscron

D1b: OHL, Roulers, Beerschot

Quatorze des seize clubs de D1 ont reçu ce label. Le Cercle de Bruges et Saint-Trond sont les deux clubs de l'élite qui ne l'ont pas reçu, tandis qu'en D1B, OHL, Roulers et le Beerschot l'ont reçu. Eupen l'a obtenu pour la première fois. "L'objectif social principal de la Pro League est que ses clubs assument un rôle social crédible au moyen de partenariats et de projets durables et structurels. À cet égard, la Pro League accompagne les clubs, notamment via un partenariat avec la VUB (Vrije Universiteit Brussel). Les clubs peuvent ainsi bénéficier du soutien du département Sport & Société de la VUB, tant dans l'élaboration que dans l'évaluation de leur plan stratégique", indique la Pro League. L'évaluation de la politique sociale des clubs est effectuée par un jury, sur la base des plans stratégiques proposés, de la qualité des partenariats, des actions et des projets et de la collaboration lors des actions communes. "La Pro League ne se contente pas de décerner le label. Sur la base de la qualité de la politique sociale, les clubs ont également reçu l'année dernière des moyens financiers destinés à développer leur fonctionnement social. Les 17 clubs sélectionnés ont reçu ensemble 100 000 euros en 2019. Grâce à ces trois piliers (un accompagnement sur mesure, un soutien financier et des critères visant à atteindre la qualité), la Pro League poursuit sa mission de professionnalisation et de renforcement de la politique sociale de ses clubs", ajoute la Pro League. La liste des clubs ayant reçu le label Pro League+ en 2019: D1A: Anderlecht, Antwerp, La Gantoise, Club de Bruges, Genk, Waasland-Beveren, Standard, Courtrai, Zulte Waregem, Charleroi, Ostende, Eupen, FC Malines, MouscronD1b: OHL, Roulers, Beerschot