Dix-neuf personnes sont inculpées, 9 personnes sous les verrous: qui est qui?

12/10/18 à 13:05 - Mise à jour à 16:14

Source: Belga

Après une nuit-marathon lors de laquelle plusieurs suspects ont été entendus par les juges d'instruction à Tongres, avant que le délai de 48h après leur interpellation ne soit écoulé, le tableau de la vaste enquête qui ébranle le football belge se dessine avec un peu plus de clarté.

Dix-neuf personnes sont inculpées, 9 personnes sous les verrous: qui est qui?

Mogi Bayat a été placé sous mandat d'arrêt © BELGA

Neuf personnes sont sous les verrous, dont le jeune arbitre Bart Vertenten et Mogi Bayat, d'autres acteurs, au nombre de 10, sont inculpés également mais ont été libérés avec ou sans conditions, selon un dernier point sur l'affaire fourni par le parquet en milieu de journée vendredi. Parmi tout ce petit monde, tous restent bien sûr présumés innocents.

Les neuf personnes placées sous mandat d'arrêt et qui restent donc en détention:

- Dejan Veljkovic: ancien footballeur et agent de joueur, inculpé de participation à une organisation criminelle, blanchiment et corruption privée. Il semble être le personnage central de l'affaire. Il est au coeur du premier volet de l'instruction judiciaire, qui concerne des constructions financières mises en place en concertation avec un certain nombre de clubs dont le FC Malines, Genk, Lokeren, le Club Bruges et le Standard de Liège. Ces constructions auraient été destinées à payer des commissions cachées pour ses activités de courtier et à fournir à certains joueurs une rémunération et des avantages dissimulés. Dejan Veljkovic est également impliqué dans le troisième volet de l'affaire, concernant les matchs suspects Antwerp-Eupen et FC Malines-Waasland-Beveren. Il aurait tenté d'influencer les résultats de ces rencontres dans le but d'éviter la relégation en division 1B au FC Malines, le club avec lequel il collabore de manière assidue.

- Maria Bogojevska: l'épouse de Dejan Veljkovic est inculpée de participation à une organisation criminelle et blanchiment.

- Olivier Somers et Thierry Steemans: l'actionnaire principal et le directeur financier du FC Malines auraient marqué leur accord pour que Dejan Veljkovic approche l'arbitre Bart Vertenten et des membres du conseil d'administration du club de Waasland-Beveren afin d'influencer des matchs en faveur de leur club.

- Bart Vertenten: le jeune arbitre de 30 ans officiait lors du match considéré comme suspect entre l'Antwerp et Eupen (2-0). Il a notamment généreusement sifflé un penalty en faveur des Anversois. Il aurait été approché par Dejan Veljkovic pour influencer les résultats de matchs en faveur du FC Malines. Dans ce cas précis, une défaite d'Eupen permettait au "Kavé" de quitter la dernière place du classement. L'arbitre a été suspendu par l'Union belge de football. Il est inculpé de participation à une organisation criminelle et corruption privée.

- Arnaud dit Mogi Bayat: l'ancien directeur général du Sporting de Charleroi s'est reconverti en 2010 comme agent de joueurs. Il est inculpé de participation à une organisation criminelle et blanchiment. Il est devenu l'une des figures centrales du marché des transferts dans le championnat belge. Lors du dernier mercato, on le retrouve derrière 29 transferts entrants. Le deuxième volet de l'instruction vise ses activités d'agent. L'enquête contient des indications selon lesquelles Mogi Bayat a manipulé le transfert de plusieurs joueurs dans le but de maximiser ses propres frais de courtage. Des constructions financières auraient été mises en place pour cacher ces manipulations aux clubs et aux joueurs concernés. Il aurait aussi acheté des montres de luxe, qu'il aurait frauduleusement dédouanées, pour les utiliser comme cadeaux d'affaires.

- Karim Mejjati: l'agent de joueur est considéré comme le bras droit de Mogi Bayat. Il est inculpé de blanchiment d'argent.

- Laurent Denis: l'ancien avocat est inculpé de participation à une organisation criminelle et blanchiment dans le volet "Mogi Bayat" de l'instruction. Une grande partie des flux d'argent générés par les activités de Mogi Bayat aurait transité par le compte tiers de Laurent Denis, après quoi une partie de cet argent aurait été collectée en espèces. L'homme avait été condamné en 2015 à un an de prison avec sursis pour abus de biens sociaux dans l'affaire des matches truqués concernant le club de La Louvière, dont il était l'avocat.

- Dragan Siljanoski: l'ancien agent de l'entraîneur du FC Bruges Ivan Leko, jusqu'en février 2018, est inculpé de blanchiment d'argent. Il défend aussi les intérêts du joueur Ivan Santini, l'attaquant croate arrivé à Anderlecht lors du dernier mercato. Le Macédonien est passé en tant que joueur par l'Antwerp.

Les cinq personnes inculpées et libérées sous conditions:

- Stefaan Vanroy: le directeur sportif du FC Malines est inculpé de participation à une organisation criminelle, blanchiment et corruption privée. Il lui est interdit d'entrer en contact avec le club pendant trois mois.

- Sébastien Delferière: l'arbitre est inculpé de participation à une organisation criminelle, blanchiment et corruption privée. Selon les enquêteurs, il existe des indications de contacts non autorisés avec l'agent de joueurs Dejan Veljkovic, en échange desquels certains avantages auraient été accordés. Selon un concessionnaire d'Alost interrogé par la chaîne locale TV Oost, Veljkovic serait venu acheter une voiture avec Delferière. L'enquête à son sujet porte, entre autres, sur une éventuelle influence suspecte dans la décision d'absence de suspension d'un joueur exclu. Il a été suspendu par l'Union belge de football.

- Walter Mortelmans: l'agent de joueurs est inculpé de participation à une organisation criminelle et corruption privée. Il serait impliqué dans le trucage du match FC Malines-Waasland-Beveren (2-0).

- Dirk Huyck et Olivier Swolfs: le président et le directeur financier du club de Waasland-Beveren sont inculpés de participation à une organisation criminelle et corruption privée. Ils auraient été approchés par Dejan Veljkovic pour influencer le résultat de la rencontre Malines-Waasland-Beveren, en faveur des Malinois. Ils ont été provisoirement suspendus de leurs fonctions par le club waeslandien, dans l'attente des conclusions de l'enquête.

Les cinq personnes inculpées et libérées après audition par le juge d'instruction:

- Ivan Leko: l'entraîneur du FC Bruges, champion de Belgique en titre, est inculpé de blanchiment d'argent. Libéré, il a dirigé l'entraînement des Blauw en Zwart vendredi.

- Frank Dekeyser, David Van Den Broeck et Stijn Joris: ces trois journalistes collaborent avec Het laatste Nieuws ou Het Nieuwsblad. Afin d'aider l'arbitre Bart Vertenten, des contacts auraient été pris avec eux dans le but d'influencer le classement des performances des arbitres de leur journal. Ils sont inculpés de participation à une organisation criminelle et corruption privée.

- Olivier Myny : le joueur d'OH Louvain, ex-Waasland-Beveren, a été entendu par le juge d'instruction et a été inculpé de participation à une organisation criminelle et corruption privée.

A la suite des perquisitions menées mercredi à l'étranger, le juge d'instruction a également décerné un mandat d'arrêt européen pour deux personnes: "U.J." et "N.P."

Nos partenaires