"L'an dernier, l'intérêt était déjà très bon, j'espère que cela sera encore mieux cette année", a expliqué Thomas Pieters mardi en conférence de presse, aidé par sa famille et un groupe de volontaires pour l'organisation. "J'étais nerveux pour la première édition bien sûr, comme organisateur on veut que tout soit parfait. Et cela s'est passé très correctement. On apprend beaucoup et cela nous aide pour cette deuxième édition", a ajouté le triple vainqueur d'un tournoi de l'European Tour. "En ce qui me concerne sur le plan sportif, je me sens bien, même si les résultats ne sont pas ceux attendus", a avoué l'Anversois de 27 ans. "Au PGA Championship, le deuxième tournoi majeur de la saison, j'ai terminé 23e après un départ catastrophique. Je reste sur des choses très positives ces dernières semaines, ce qui me permet de franchir le cut à chaque fois. Ici, je joue devant mon public et je connais le parcours. Je veux faire quelque chose, même si il y a la pression qui va avec." Autre pointure belge sur les greens anversois, Nicolas Colsaerts, 37 ans, 7e et premier Belge l'an dernier. Le Bruxellois apprécie particulièrement la formule de compétition. "Un strokeplay lors des deux premiers tours et par élimination directe ensuite dans un format de matchplay, c'est fantastique pour le public. Parce qu'avec un peu de chance, on peut voir 8 fois son joueur favori. Je reste pour ma part sur une saison très constante. Depuis octobre, j'ai passé le cut lors de tous mes tournois, hormis celui de la semaine dernière". Thomas Detry, 26 ans, actuellement 83e au ranking européen, s'est hissé lui à trois reprises dans le top 15 cette saison, mais attend toujours un premier succès. "J'ai connu une super fin de saison l'an dernier. Et j'espère accrocher cette année une victoire sur l'European Tour. Je sais que je dois encore être meilleur, et je travaille sur les points qui pourraient m'apporter ce premier succès." Hugues Joannes, Kevin Hesbois et Christopher Mivis sont aussi de la partie, au même titre que les amateurs Yente Van Doren, Alan De Bondt, Matthis Besard et Jean de Wouters. L'Espagnol Adrian Otaegui avait remporté l'an dernier la première édition. (Belga)