Les initiés avaient déjà annoncé auparavant qu'un groupe d'investisseurs chinois négociait avec Fininvest et qu'un accord tomberait en juin. Le consortium viserait une participation de 50% minimum, qui pourrait par la suite être portée à 70%. D'autres sources parlent d'une vente directe de 70% des actions, et le reste sur une période d'un an et demi. Les Chinois apprécieraient le club, en ce compris les dettes, à quelque 750 millions d'euros. L'an dernier, l'AC Milan avait accusé une perte de 93 millions d'euros. L'AC Milan est aux mains de Berlusconi depuis plus de trente ans. Des investisseurs chinois ont déjà acheté des parts dans le City Football Group, qui possède Manchester City et New York City FC, ou encore l'Atletico Madrid. (Belga)

Les initiés avaient déjà annoncé auparavant qu'un groupe d'investisseurs chinois négociait avec Fininvest et qu'un accord tomberait en juin. Le consortium viserait une participation de 50% minimum, qui pourrait par la suite être portée à 70%. D'autres sources parlent d'une vente directe de 70% des actions, et le reste sur une période d'un an et demi. Les Chinois apprécieraient le club, en ce compris les dettes, à quelque 750 millions d'euros. L'an dernier, l'AC Milan avait accusé une perte de 93 millions d'euros. L'AC Milan est aux mains de Berlusconi depuis plus de trente ans. Des investisseurs chinois ont déjà acheté des parts dans le City Football Group, qui possède Manchester City et New York City FC, ou encore l'Atletico Madrid. (Belga)