Le KV Ostende débutera la nouvelle saison avec l'entreprise de construction de fenêtres Diaz Sunprotections, qui appartient à Dierckens, comme sponsor principal sur le maillot à la place de Verandas Willems. Il s'agit d'une solution provisoire, car la cellule commerciale du club recherche encore d'autres options. Ostende serait proche d'un accord avec une société d'investissement japonaise. Il y a six semaines, le CEO Patrick Orlans s'était rendu dans le pays asiatique pour trouver un sponsor. "Il y a eu des signaux positifs et nous sommes toujours en train de discuter avec ces personnes. S'ils veulent s'engager comme sponsor principal à l'avenir, nous sommes certainement disposés à leur parler", a expliqué Orlans sur le site du club. L'entreprise de Dierckens sera donc le sponsor principal à titre provisoire. "Si à l'avenir une autre société présente une offre, Diaz lui fera de la place avec plaisir", a déclaré le président du KVO. "Peu importe que ce soit une société du Japon, de Cambodge ou de Belgique. Je tiens à souligner que je n'ai aucune intention de vendre mes actions dans le club. J'ai pris l'engagement de faire quelque chose et je veux le faire." C'est pour cette raison que Dierckens a acheté les 5% que détenaient encore Bart Versluys. Les 3% restants sont aux mains du vice-président Gino Vanderhaeghen. "Avec cela, je veux montrer que je souhaite réaliser quelque chose sur le long terme", a précisé l'homme fort du KVO. (Belga)

Le KV Ostende débutera la nouvelle saison avec l'entreprise de construction de fenêtres Diaz Sunprotections, qui appartient à Dierckens, comme sponsor principal sur le maillot à la place de Verandas Willems. Il s'agit d'une solution provisoire, car la cellule commerciale du club recherche encore d'autres options. Ostende serait proche d'un accord avec une société d'investissement japonaise. Il y a six semaines, le CEO Patrick Orlans s'était rendu dans le pays asiatique pour trouver un sponsor. "Il y a eu des signaux positifs et nous sommes toujours en train de discuter avec ces personnes. S'ils veulent s'engager comme sponsor principal à l'avenir, nous sommes certainement disposés à leur parler", a expliqué Orlans sur le site du club. L'entreprise de Dierckens sera donc le sponsor principal à titre provisoire. "Si à l'avenir une autre société présente une offre, Diaz lui fera de la place avec plaisir", a déclaré le président du KVO. "Peu importe que ce soit une société du Japon, de Cambodge ou de Belgique. Je tiens à souligner que je n'ai aucune intention de vendre mes actions dans le club. J'ai pris l'engagement de faire quelque chose et je veux le faire." C'est pour cette raison que Dierckens a acheté les 5% que détenaient encore Bart Versluys. Les 3% restants sont aux mains du vice-président Gino Vanderhaeghen. "Avec cela, je veux montrer que je souhaite réaliser quelque chose sur le long terme", a précisé l'homme fort du KVO. (Belga)