Le grand blond aux larges épaules (1,94 m, 94 kg) avait déjà brillé il y a tout juste une semaine en franchissant 6,01 m à Lausanne (Suisse). Lors d'un concours ahurissant de régularité, cet ancien sauteur en hauteur a passé toutes les barres tentées au premier essai, 6,02 m inclus. Dans la foulée il a bien failli devenir le 3e meilleur perchiste de tous les temps en échouant de très peu au premier essai à 6,06 m. Il a été poussé tout le concours par une impressionnante brochette de champions. Le champion d'Europe suédois Armand Duplantis (2e avec 5,92 m) a failli franchir 6,02 m lui aussi. Le Brésilien Thiago Braz (3e) a signé son grand retour en franchissant 5,92 m lui aussi: il n'avait tout simplement pas atteint un tel niveau depuis son titre olympique en 2016 (6,03 m). La météo parfaite de Monaco (beau temps, environ 27 degrés) a accouché de deux autres performances majeures sur demi-fond: la Néerlandaise Sifan Hassan a battu le record du monde du mile (1.609 m) en 4:12.33, et le Botswanais Nijel Amos a couru le 800 m en 1:41.89, un temps pas vu depuis 2012. Enfin, Justin Gatlin a prouvé à 37 ans qu'il était toujours dans le coup sur 100 mètres. Il a devancé en 9.91 son jeune compatriote de 21 ans Noah Lyles (9.92), auteur la semaine dernière du 4e chrono absolu sur 200 mètres (19.50). . (Belga)