Le sélectionneur fédéral Marc Wilmots, qui avait prévu plusieurs matches (à 8 contre 8)ce mercredi, a indiqué après l'entraînement qu'Igor De Camargo souffrait d'une légère élongation à l'aine. "Il est encore trop tôt pour connaître la gravité, il faut attendre", a dit Wilmots. Mais le groupe était au complet. Benji De Ceulaer et Sébastien Pocognoli étaient présents et se sont limités à un programme individuel. Ils entrent plus en ligne de compte pour le match de mardi face à la Croatie.

Wilmots : "Je ne parle pas d'un onze de base"

Le coach fédéral a également précisé qu'il ne donnerait pas de onze de base. "Je ne parle pas d'un onze de base, j'ai un groupe de 25 joueurs. Mon banc se compose de la moitié des joueurs. Ils doivent être en état de faire basculer le match. Personne n'est titulaire. J'ai plus ou moins mon équipe en tête. Comme en Angleterre, il se pourrait que nous commencions sur papier sans véritable avant de pointe", a dit Wilmots.

La Belgique est passée de la 53e à la 40e place au nouveau classement FIFA. Le Pays de Galles est 45e. "Nous allons là-bas pour marquer et gagner. Les joueurs en veulent. Gareth Bale, de Tottenham, est un joueur du top, il faudra le contrer collectivement et ne pas lui laisser d'espace".

Lukaku : "Je ne suis pas prêt à être titulaire"

Romelu Lukaku a expliqué après l'entraînement qu'il ne se sent pas prêt à être titularisé au sein de l'attaque des Diables Rouges. "Je ne suis pas prêt à débuter le match", a honnêtement avoué Rom. "je dois tout faire pas à pas, et acquérir le rythme de match nécessaire. Je n'ai joué presqu'aucun match en entier pendant un an et il me manque donc quelque chose pour être dans le onze de base. Je dois être à 100 % si je suis sur le terrain. Mais je suis prêt si le coach fait appel à moi pour ouvrir le jeu".

Lukaku s'est blessé à la cheville à l'entrainement avec WBA. "Je le sens encore de temps en temps et j'ai encore un peu peur. Le coach sait que je ne veux pas prendre de risques".

L'ancien Anderlechtois espère que les Diables signeront au Pays de Galles et face à la Croatie une prestation aussi réussie que contre les Pays-Bas en amical. "Nous sommes dans une spirale positive, mais nous devons garder les pieds sur terre. Tout ne fait que commencer".

Vermaelen : "Déçu si on ne fait pas un six sur six"

Du côté de la défense, Thomas Vermaelen formera très certainement avec Vincent Kompany l'axe central belge au Pays de Galles. Le défenseur d'Arsenal vise un six sur six. "Je suis confiant quant à un bon début et serais donc déçu si on ne prenait pas six points face au Pays de Galles et la Croatie", a-t-il déclaré. "J'ai vraiment le sentiment que ce groupe vise deux victoires. Un bon début dans une campagne de qualification est particulièrement important, des bons résultats enlèvent la pression des épaules".

Vermaelen est cependant conscient que le déplacement à Cardiff n'aura rien d'une promenade de santé. "Cela ne sera pas facile, nous devrons tous être au top. Nous jouons à l'extérieur et le Pays de Galles voudra un bon résultat. Mais il faut regarder nos propres forces. Nous avons un groupe avec de nombreuses qualités, à nous de le montrer sur le terrain".

"Il faudra surtout surveiller Gareth Bale, Aaron Ramsey et Joe Allen", a poursuivi le Diable Rouge. "Nous avons déjà parlé du match. On sent que le respect pour notre équipe est grand en Angleterre et au Pays de Galles.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le sélectionneur fédéral Marc Wilmots, qui avait prévu plusieurs matches (à 8 contre 8)ce mercredi, a indiqué après l'entraînement qu'Igor De Camargo souffrait d'une légère élongation à l'aine. "Il est encore trop tôt pour connaître la gravité, il faut attendre", a dit Wilmots. Mais le groupe était au complet. Benji De Ceulaer et Sébastien Pocognoli étaient présents et se sont limités à un programme individuel. Ils entrent plus en ligne de compte pour le match de mardi face à la Croatie. Wilmots : "Je ne parle pas d'un onze de base" Le coach fédéral a également précisé qu'il ne donnerait pas de onze de base. "Je ne parle pas d'un onze de base, j'ai un groupe de 25 joueurs. Mon banc se compose de la moitié des joueurs. Ils doivent être en état de faire basculer le match. Personne n'est titulaire. J'ai plus ou moins mon équipe en tête. Comme en Angleterre, il se pourrait que nous commencions sur papier sans véritable avant de pointe", a dit Wilmots. La Belgique est passée de la 53e à la 40e place au nouveau classement FIFA. Le Pays de Galles est 45e. "Nous allons là-bas pour marquer et gagner. Les joueurs en veulent. Gareth Bale, de Tottenham, est un joueur du top, il faudra le contrer collectivement et ne pas lui laisser d'espace". Lukaku : "Je ne suis pas prêt à être titulaire" Romelu Lukaku a expliqué après l'entraînement qu'il ne se sent pas prêt à être titularisé au sein de l'attaque des Diables Rouges. "Je ne suis pas prêt à débuter le match", a honnêtement avoué Rom. "je dois tout faire pas à pas, et acquérir le rythme de match nécessaire. Je n'ai joué presqu'aucun match en entier pendant un an et il me manque donc quelque chose pour être dans le onze de base. Je dois être à 100 % si je suis sur le terrain. Mais je suis prêt si le coach fait appel à moi pour ouvrir le jeu". Lukaku s'est blessé à la cheville à l'entrainement avec WBA. "Je le sens encore de temps en temps et j'ai encore un peu peur. Le coach sait que je ne veux pas prendre de risques". L'ancien Anderlechtois espère que les Diables signeront au Pays de Galles et face à la Croatie une prestation aussi réussie que contre les Pays-Bas en amical. "Nous sommes dans une spirale positive, mais nous devons garder les pieds sur terre. Tout ne fait que commencer". Vermaelen : "Déçu si on ne fait pas un six sur six" Du côté de la défense, Thomas Vermaelen formera très certainement avec Vincent Kompany l'axe central belge au Pays de Galles. Le défenseur d'Arsenal vise un six sur six. "Je suis confiant quant à un bon début et serais donc déçu si on ne prenait pas six points face au Pays de Galles et la Croatie", a-t-il déclaré. "J'ai vraiment le sentiment que ce groupe vise deux victoires. Un bon début dans une campagne de qualification est particulièrement important, des bons résultats enlèvent la pression des épaules". Vermaelen est cependant conscient que le déplacement à Cardiff n'aura rien d'une promenade de santé. "Cela ne sera pas facile, nous devrons tous être au top. Nous jouons à l'extérieur et le Pays de Galles voudra un bon résultat. Mais il faut regarder nos propres forces. Nous avons un groupe avec de nombreuses qualités, à nous de le montrer sur le terrain". "Il faudra surtout surveiller Gareth Bale, Aaron Ramsey et Joe Allen", a poursuivi le Diable Rouge. "Nous avons déjà parlé du match. On sent que le respect pour notre équipe est grand en Angleterre et au Pays de Galles. Sportfootmagazine.be, avec Belga