Engels, 21 ans, victime d'une déchirure à l'aine, tentait de se retaper en Belgique avec la bénédiction de Wilmots qui était disposé àn attendre son rétablissement. Il suivait un programme individuel dans l'espoir de réjoindre le groupe pour la fin du stage à Genk. Il a cependant bien dû se rendre à l'évidence et constater qu'il ne serait jmais entièrement opérationnel à temps. "Bjorn Engels pense que ses chances d'être prêt pour l'Euro sont à présent proches de zéro, et a d'ailleurs déjà placé la saison prochaine tout en haut de la liste de ses ambitions sportives. Il ne songe pour ainsi dire plus à l'Euro, du moins comme acteur", a expliqué Borkelmans. On sait que Wilmots avait anticipé en rappelant le défenseur de l'Impact Montréal Laurent Ciman dimanche soir. L'ancien capitaine du Standard est d'ailleurs arrivé en Suisse mardi matin. Mais cela ne résout pas tous les problèmes en défense, privée de son axe du mondial brésilien Vicent Kompany (forfait) - Daniel Van Buyten (retraité), alors que des points d'interrogation subsistent (notamment) au côté des noms de Nicolas Lombaerts et Thomas Vermaelen (qui sera d'attaque, selon le T2 national). "On est donc dans une position d'attente", admet Borkelmans. "Mais on réussira bien à présenter une défense stable en France. (Belga)

Engels, 21 ans, victime d'une déchirure à l'aine, tentait de se retaper en Belgique avec la bénédiction de Wilmots qui était disposé àn attendre son rétablissement. Il suivait un programme individuel dans l'espoir de réjoindre le groupe pour la fin du stage à Genk. Il a cependant bien dû se rendre à l'évidence et constater qu'il ne serait jmais entièrement opérationnel à temps. "Bjorn Engels pense que ses chances d'être prêt pour l'Euro sont à présent proches de zéro, et a d'ailleurs déjà placé la saison prochaine tout en haut de la liste de ses ambitions sportives. Il ne songe pour ainsi dire plus à l'Euro, du moins comme acteur", a expliqué Borkelmans. On sait que Wilmots avait anticipé en rappelant le défenseur de l'Impact Montréal Laurent Ciman dimanche soir. L'ancien capitaine du Standard est d'ailleurs arrivé en Suisse mardi matin. Mais cela ne résout pas tous les problèmes en défense, privée de son axe du mondial brésilien Vicent Kompany (forfait) - Daniel Van Buyten (retraité), alors que des points d'interrogation subsistent (notamment) au côté des noms de Nicolas Lombaerts et Thomas Vermaelen (qui sera d'attaque, selon le T2 national). "On est donc dans une position d'attente", admet Borkelmans. "Mais on réussira bien à présenter une défense stable en France. (Belga)