"Tant qu'il n'est pas à même de jouer des rencontres à fond durant 90 minutes, je pense qu'il est sage de ne pas le rappeler dans le groupe, même si sa présence est vitale pour l'équipe", a estimé l'Espagnol. "Il voulait venir, même sur une jambe, c'est un compétiteur, c'est un footballeur de grand talent avec une brillante mentalité, mais je pense aussi qu'il faut le protéger. Cela ne sert à rien de lui mettre une pression supplémentaire. Il faut qu'il revienne en pleine confiance, pour y prendre du plaisir aussi." L'Espagnol compte cependant fermement sur Kompany pour le mois de juin avec le déplacement en Estonie (le 9). "Il faut être honnête aussi. Cela fait deux ans qu'il n'est plus à 100% de ses capacités physiques à cause des blessures. Mais j'ai pleinement confiance en son retour. Nous travaillons en étroite collaboration avec Manchester City et je n'ai aucun doute sur son retour en juin. Cela ne change rien à son importance dans le groupe pour le futur. Il sait faire des choses que personne d'autres ne sait faire. C'est une décision difficile à prendre que de ne pas le reprendre, mais je veux le protéger aussi." (Belga)

"Tant qu'il n'est pas à même de jouer des rencontres à fond durant 90 minutes, je pense qu'il est sage de ne pas le rappeler dans le groupe, même si sa présence est vitale pour l'équipe", a estimé l'Espagnol. "Il voulait venir, même sur une jambe, c'est un compétiteur, c'est un footballeur de grand talent avec une brillante mentalité, mais je pense aussi qu'il faut le protéger. Cela ne sert à rien de lui mettre une pression supplémentaire. Il faut qu'il revienne en pleine confiance, pour y prendre du plaisir aussi." L'Espagnol compte cependant fermement sur Kompany pour le mois de juin avec le déplacement en Estonie (le 9). "Il faut être honnête aussi. Cela fait deux ans qu'il n'est plus à 100% de ses capacités physiques à cause des blessures. Mais j'ai pleinement confiance en son retour. Nous travaillons en étroite collaboration avec Manchester City et je n'ai aucun doute sur son retour en juin. Cela ne change rien à son importance dans le groupe pour le futur. Il sait faire des choses que personne d'autres ne sait faire. C'est une décision difficile à prendre que de ne pas le reprendre, mais je veux le protéger aussi." (Belga)