Si la qualité n'était pas au rendez-vous à Tallinn, Kevin De Bruyne s'en défend. "Nous avons à peine laissé une chance, et en avons créé 15, cela aurait aussi pu être 0-5. Nous avons joué un bon match, tout le monde était au point. Après le 0-1 c'était plus facile", selon le joueur. Au moins 1.300 Belges ont fait le déplacement vers la capitale estonienne pour supporter l'équipe nationale. Le public belge était a nouveau enclin à embrasser son équipe, après un froid suscité par l'absence des joueurs pour le saluer lors de derniers matchs. "Je n'ai personnellement vraiment pas remarqué ce soi-disant problème, je pense que la presse en a fait un problème en accordant trop d'attention à des affaires périphériques." (Belga)

Si la qualité n'était pas au rendez-vous à Tallinn, Kevin De Bruyne s'en défend. "Nous avons à peine laissé une chance, et en avons créé 15, cela aurait aussi pu être 0-5. Nous avons joué un bon match, tout le monde était au point. Après le 0-1 c'était plus facile", selon le joueur. Au moins 1.300 Belges ont fait le déplacement vers la capitale estonienne pour supporter l'équipe nationale. Le public belge était a nouveau enclin à embrasser son équipe, après un froid suscité par l'absence des joueurs pour le saluer lors de derniers matchs. "Je n'ai personnellement vraiment pas remarqué ce soi-disant problème, je pense que la presse en a fait un problème en accordant trop d'attention à des affaires périphériques." (Belga)