"Je préfère évidemment que cela arrive maintenant que plus tard dans la campagne. Nous sommes une bonne équipe mais nous devons encore beaucoup travailler pour atteindre nos objectifs. Toutes les pièces du puzzle doivent s'imbriquer si nous voulons être une grande équipe. Perdre à domicile contre une adversaire de notre niveau, ce n'est pas bon. Maiis le Mondial est encore loin", a dit le défenseur de Benfica. Il reste trois matches aux Diables lors de cette trêve de fin de saison pour inverser la tendance. "Je suis content car nous avons la possibilité de redresser la barre. Tout le monde était naturellement déçu, nous ne sommes pas habitués à ce genre de défaite", a-t-il ajouté. "Les premières 20 minutes étaient bonnes mais notre plan, qui était d'isoler Romelu Lukaku sur la droite, a été contrecarré par sa sortie. Les Pays-Bas ont ensuite pris le contrôle du match. Ils nous ont mis sous pression et ont souvent trouvé l'homme libre. Nous allons devoir analyser cette défaite", a ponctué Vertonghen. (Belga)

"Je préfère évidemment que cela arrive maintenant que plus tard dans la campagne. Nous sommes une bonne équipe mais nous devons encore beaucoup travailler pour atteindre nos objectifs. Toutes les pièces du puzzle doivent s'imbriquer si nous voulons être une grande équipe. Perdre à domicile contre une adversaire de notre niveau, ce n'est pas bon. Maiis le Mondial est encore loin", a dit le défenseur de Benfica. Il reste trois matches aux Diables lors de cette trêve de fin de saison pour inverser la tendance. "Je suis content car nous avons la possibilité de redresser la barre. Tout le monde était naturellement déçu, nous ne sommes pas habitués à ce genre de défaite", a-t-il ajouté. "Les premières 20 minutes étaient bonnes mais notre plan, qui était d'isoler Romelu Lukaku sur la droite, a été contrecarré par sa sortie. Les Pays-Bas ont ensuite pris le contrôle du match. Ils nous ont mis sous pression et ont souvent trouvé l'homme libre. Nous allons devoir analyser cette défaite", a ponctué Vertonghen. (Belga)