"Nous avons bien commencé et eu le contrôle du match pendant la première demi-heure", a réagi Vanaken en conférence de presse après la rencontre. "Après l'égalisation, nous sommes tombés dans le jeu de l'Irlande qui nous a mis sous pression avec le soutien du public. Cela ne peut plus nous arriver. Après le 1-2, c'était mieux mais c'était de courte durée." "Avec les cadres absents, c'était aussi un match plus difficile", a reconnu le joueur du Club de Bruges. "Beaucoup de garçons dans l'équipe n'ont jamais joué ensemble. Il fallait parfois se chercher. Il faudra faire une bonne analyse de ce match. Mon but? J'aurais préféré qu'il rapporte une victoire." Déjà titulaire au pays de Galles en novembre, Arthur Theate a fête sa 2e cap avec les Diables Rouges samedi. "J'étais bien dans le match", a précisé le défenseur de Bologne. "Mais je peux encore faire mieux. J'ai encore des points à travailler et j'en ai parlé avec le coach. Mais, au bout du compte, mon match n'est pas le plus important par rapport au collectif. Nous devons essayer de construire sur cette bonne première demi-heure. Nous devons continuer à grandir. Cela vaut aussi bien pour la défense que pour toute l'équipe. Nous allons désormais nous concentrer sur le Burkina Faso mardi." (Belga)

"Nous avons bien commencé et eu le contrôle du match pendant la première demi-heure", a réagi Vanaken en conférence de presse après la rencontre. "Après l'égalisation, nous sommes tombés dans le jeu de l'Irlande qui nous a mis sous pression avec le soutien du public. Cela ne peut plus nous arriver. Après le 1-2, c'était mieux mais c'était de courte durée." "Avec les cadres absents, c'était aussi un match plus difficile", a reconnu le joueur du Club de Bruges. "Beaucoup de garçons dans l'équipe n'ont jamais joué ensemble. Il fallait parfois se chercher. Il faudra faire une bonne analyse de ce match. Mon but? J'aurais préféré qu'il rapporte une victoire." Déjà titulaire au pays de Galles en novembre, Arthur Theate a fête sa 2e cap avec les Diables Rouges samedi. "J'étais bien dans le match", a précisé le défenseur de Bologne. "Mais je peux encore faire mieux. J'ai encore des points à travailler et j'en ai parlé avec le coach. Mais, au bout du compte, mon match n'est pas le plus important par rapport au collectif. Nous devons essayer de construire sur cette bonne première demi-heure. Nous devons continuer à grandir. Cela vaut aussi bien pour la défense que pour toute l'équipe. Nous allons désormais nous concentrer sur le Burkina Faso mardi." (Belga)