"Je n'ai su officiellement que j'allais débuter le jour du match. Même si j'avais déjà capté des signaux positifs. Je n'étais pas vraiment nerveux, mais je ne joue pas à Chelsea ou Manchester City et ne dispute donc pas de telles rencontres tous les jours", a raconté Meunier. A son retour au vestiaire, le Brugeois a reçu un SMS de son coach, Michel Preud'homme, présent à Bordeaux. "Si je suis ici, c'est en grande partie grâce à son travail. Depuis son arrivée au Club, j'ai appris des choses tous les jours." Au cours des précédentes rencontres, la défense a été qualifiée de fragile, mais contre l'Irlande, elle s'est montrée imperméable. "Nous étions organisés et concentrés et nous avons toujours été présents. Malgré son manque de rythme de matches, Thomas Vermaelen a livré une impeccable prestation. Avons-nous trouvé la solution? Pour confirmer cela, nous devons d'abord jouer contre une équipe qui nous pose plus de problèmes." Meunier vise une nouvelle place dans le onze de base mercredi contre la Suède. "Je joue en confiance, je suis en super-forme et espère cette deuxième titularisation. Je n'ai pas peur de Zlatan Ibrahimovic. Il a énormément de charisme mais sur le terrain, il est juste un footballeur", a conclu l'ardennais. (Belga)

"Je n'ai su officiellement que j'allais débuter le jour du match. Même si j'avais déjà capté des signaux positifs. Je n'étais pas vraiment nerveux, mais je ne joue pas à Chelsea ou Manchester City et ne dispute donc pas de telles rencontres tous les jours", a raconté Meunier. A son retour au vestiaire, le Brugeois a reçu un SMS de son coach, Michel Preud'homme, présent à Bordeaux. "Si je suis ici, c'est en grande partie grâce à son travail. Depuis son arrivée au Club, j'ai appris des choses tous les jours." Au cours des précédentes rencontres, la défense a été qualifiée de fragile, mais contre l'Irlande, elle s'est montrée imperméable. "Nous étions organisés et concentrés et nous avons toujours été présents. Malgré son manque de rythme de matches, Thomas Vermaelen a livré une impeccable prestation. Avons-nous trouvé la solution? Pour confirmer cela, nous devons d'abord jouer contre une équipe qui nous pose plus de problèmes." Meunier vise une nouvelle place dans le onze de base mercredi contre la Suède. "Je joue en confiance, je suis en super-forme et espère cette deuxième titularisation. Je n'ai pas peur de Zlatan Ibrahimovic. Il a énormément de charisme mais sur le terrain, il est juste un footballeur", a conclu l'ardennais. (Belga)