Privé de nombreux de ses cadres, le technicien espagnol a titularisé Leander Dendoncker, Timothy Castagne, Dedryck Boyata et Michy Batshuayi pour entamer ces qualificatifs vers l'Euro 2020. "Je suis très satisfait car les joueurs avec moins de sélections et de temps de jeu ont saisi l'opportunité. Ils ont prouvé qu'ils avaient bien travaillé, et ce depuis longtemps", a avancé le sélectionneur national. "Voir des joueurs comme Tielemans et Dendoncker jouer de la sorte, c'est un message très fort pour le football belge. Ces deux joueurs ont grandi en Belgique avant de partir pour l'étranger. Nous avons beaucoup de talents qui quittent trop tôt la Belgique", a dit Martinez. Le Catalan s'est félicité du jeu défensif de sa phalange malgré un intense pressing russe en début de partie. "Nous avons été très bons dans ce secteur du jeu en parvenant à limiter leurs offensives. Après son erreur (sur le but russe, NDLR), Thibaut Courtois a relevé la tête et a continué à jouer comme si rien ne s'était passé, démontrant qu'il était le meilleur gardien du monde." Pour défier les Russes, Martinez a opté pour Dedryck Boyata en défense centrale. "Il a très bien géré les joueurs offensifs adverses grâce à sa puissance et sa rapidité. Il avait déjà prouvé, contre le Costa Rica à la Coupe du monde, qu'il était à son aise contre des équipes physiques." Boyata a d'ailleurs été préféré à Thomas Vermaelen, de retour de blessure et pas encore capable de jouer deux matches en quatre jours. "Thomas Vermaelen pourrait être essentiel contre Chypre, dans un match d'une autre facture", a avancé Martinez. Dimanche (20h45), la Belgique tentera d'empocher trois nouveaux points contre Chypre à Nicosie. En onze confrontations, les Diables n'ont jamais connu la défaite contre Chypre. Forfait contre la Russie, Romelu Lukaku reste incertain pour dimanche. "Sa revalidation se déroule bien, une décision sera prise vendredi matin", a précisé Martinez. (Belga)