"Ces matches sont aussi très importants pour les supporters. J'ai déjà affronté les Pays-Bas à deux reprises lors de matches amicaux (chaque fois ponctués sur le score de 1-1, ndlr) et j'ai déjà pu mesurer l'importance de ce duel. J'ai vraiment hâte. Nous connaissons tous l'expérience de Louis van Gaal (le sélectionneur néerlandais, ndlr), ce seront assurément des matches intéressants", a expliqué le Catalan. Outre les 'Oranje', les Diables, qui ont disputé le Final Four de la dernière édition, affronteront également le pays de Galles et la Pologne. "Nous connaissons évidemment très bien les Gallois et savons pertinemment quelles sont leurs qualités. C'est une équipe qui joue avec passion et jusqu'au-boutisme. Ce sera une nouvelle fois un bon test pour nous, à l'instar de la Pologne. Nous la connaissons moins bien mais elle n'est pas en Ligue A par hasard", a ajouté Martinez. Ces six matches se tiendront entre juin et septembre 2022 et constitueront une répétition grandeur nature avant le Mondial qatari prévu du 21 novembre au 18 décembre 2022. "C'est un avantage et une opportunité unique de pouvoir défier de telles nations. Nous devons toujours tenter de remporter notre groupe. Nous n'y sommes pas parvenus lors de la première édition mais bien lors de la deuxième. Nous avons l'ambition de nous construire dans cette compétition en vue du Mondial tout en tentant d'atteindre le Final Four", a ponctué Martinez. (Belga)

"Ces matches sont aussi très importants pour les supporters. J'ai déjà affronté les Pays-Bas à deux reprises lors de matches amicaux (chaque fois ponctués sur le score de 1-1, ndlr) et j'ai déjà pu mesurer l'importance de ce duel. J'ai vraiment hâte. Nous connaissons tous l'expérience de Louis van Gaal (le sélectionneur néerlandais, ndlr), ce seront assurément des matches intéressants", a expliqué le Catalan. Outre les 'Oranje', les Diables, qui ont disputé le Final Four de la dernière édition, affronteront également le pays de Galles et la Pologne. "Nous connaissons évidemment très bien les Gallois et savons pertinemment quelles sont leurs qualités. C'est une équipe qui joue avec passion et jusqu'au-boutisme. Ce sera une nouvelle fois un bon test pour nous, à l'instar de la Pologne. Nous la connaissons moins bien mais elle n'est pas en Ligue A par hasard", a ajouté Martinez. Ces six matches se tiendront entre juin et septembre 2022 et constitueront une répétition grandeur nature avant le Mondial qatari prévu du 21 novembre au 18 décembre 2022. "C'est un avantage et une opportunité unique de pouvoir défier de telles nations. Nous devons toujours tenter de remporter notre groupe. Nous n'y sommes pas parvenus lors de la première édition mais bien lors de la deuxième. Nous avons l'ambition de nous construire dans cette compétition en vue du Mondial tout en tentant d'atteindre le Final Four", a ponctué Martinez. (Belga)