Gillet suspendu, qui comme troisième gardien ?

Jean-François Gillet a été suspendu pour 3 ans et 7 mois dans le cadre de l'affaire calcioscommesse. Cette suspension n'est pour l'instant d'application qu'en Italie. Le 3e gardien pourrait donc potentiellement être repris pour le match contre la France, mais on voit mal Marc Wilmots sélectionner un joueur qui ne peut disputer aucun match avec son club. À moins que 'Willy' n'ait eu une franche discussion avec son keeper et qu'il souhaite lui apporter son soutien via une sélection... Si l'on se base sur la sélection du mois de mai dernier, ce serait logiquement au jeune Koen Casteels (Hoffenheim) de suppléer Gillet. Toutefois, le portier d'Anderlecht Silvio Proto, bien plus expérimenté, s'est récemment déclaré à nouveau disponible pour l'équipe nationale. Mais serait-il capable de jouer sobrement le rôle de troisième gardien ? Ce rôle consistant essentiellement à donner des conseils à Courtois et Mignolet, contribuer à l'ambiance générale du groupe et prendre place... en tribunes ! Rien n'est moins sûr.

Qui pour renforcer l'arrière gauche ?

Vertonghen et Vermaelen sont malheureusement blessés pour le match contre la France. Ce sont donc bien les deux premiers choix à l'arrière gauche qui sont forfaits. Sébastien Pocognoli (Hanovre) devrait logiquement avoir sa chance dans ce match de prestige, même si Nicolas Lombaerts (Zenit) pourrait également reprendre ce rôle qui n'est pas sa place de prédilection. Qui pour compléter la sélection ? Deux choix possibles: Jelle Van Damme, auteur d'un début de saison correct avec le Standard, ou Derrick Tshimanga, qui casse la baraque pour le moment avec Genk.

La surprise du chef

Marc Wilmots aime bien allonger son groupe d'un ou deux joueurs méritant, afin de les intégrer au groupe national, sans pour autant les faire jouer. On pense là à Benjamin De Ceulaer, Maxime Lestienne ou encore Torghan Hazard dans les précédentes sélections. Ces trois joueurs restent d'ailleurs des possibilités crédibles dans le cadre du match contre la France. Massimo Bruno, Geoffrey Mujangi-Bia ou Jonathan Blondel pourraient cependant créer la surprise. Pour ces six hommes, une éventuelle sélection tiendra fatalement à peu de choses.

Martin de Drée (Stg)

Gillet suspendu, qui comme troisième gardien ? Jean-François Gillet a été suspendu pour 3 ans et 7 mois dans le cadre de l'affaire calcioscommesse. Cette suspension n'est pour l'instant d'application qu'en Italie. Le 3e gardien pourrait donc potentiellement être repris pour le match contre la France, mais on voit mal Marc Wilmots sélectionner un joueur qui ne peut disputer aucun match avec son club. À moins que 'Willy' n'ait eu une franche discussion avec son keeper et qu'il souhaite lui apporter son soutien via une sélection... Si l'on se base sur la sélection du mois de mai dernier, ce serait logiquement au jeune Koen Casteels (Hoffenheim) de suppléer Gillet. Toutefois, le portier d'Anderlecht Silvio Proto, bien plus expérimenté, s'est récemment déclaré à nouveau disponible pour l'équipe nationale. Mais serait-il capable de jouer sobrement le rôle de troisième gardien ? Ce rôle consistant essentiellement à donner des conseils à Courtois et Mignolet, contribuer à l'ambiance générale du groupe et prendre place... en tribunes ! Rien n'est moins sûr. Qui pour renforcer l'arrière gauche ? Vertonghen et Vermaelen sont malheureusement blessés pour le match contre la France. Ce sont donc bien les deux premiers choix à l'arrière gauche qui sont forfaits. Sébastien Pocognoli (Hanovre) devrait logiquement avoir sa chance dans ce match de prestige, même si Nicolas Lombaerts (Zenit) pourrait également reprendre ce rôle qui n'est pas sa place de prédilection. Qui pour compléter la sélection ? Deux choix possibles: Jelle Van Damme, auteur d'un début de saison correct avec le Standard, ou Derrick Tshimanga, qui casse la baraque pour le moment avec Genk. La surprise du chef Marc Wilmots aime bien allonger son groupe d'un ou deux joueurs méritant, afin de les intégrer au groupe national, sans pour autant les faire jouer. On pense là à Benjamin De Ceulaer, Maxime Lestienne ou encore Torghan Hazard dans les précédentes sélections. Ces trois joueurs restent d'ailleurs des possibilités crédibles dans le cadre du match contre la France. Massimo Bruno, Geoffrey Mujangi-Bia ou Jonathan Blondel pourraient cependant créer la surprise. Pour ces six hommes, une éventuelle sélection tiendra fatalement à peu de choses. Martin de Drée (Stg)