Sereine et appliquée à Copenhague (0-2) samedi à l'occasion de sa première sortie en 2020, l'équipe nationale va retrouver son antre bruxellois. Les Diables devraient une nouvelle fois afficher une visage inhabituel. En effet, Thibaut Courtois est retourné à Madrid avant même de rejoindre la capitale danoise, Romelu Lukaku sera épargné mardi soir alors qu'Eden Hazard, en phase de reprise, est toujours incertain. Simon Mignolet se tiendra donc une nouvelle fois dans les buts. Jan Vertonghen, Jason Denayer, buteur et auteur d'un match abouti samedi, ainsi que Toby Alderweireld, qui fêtera sa 100e apparition sous le maillot belge, devraient former le trio défensif. Brandon Mechele ne jouera pas mardi soir. Le défenseur central du Club de Bruges a été testé positif au Covid-19 dimanche et a dû quitter le groupe. Thomas Meunier, qui remplacera Timothy Castagne, ainsi que Thorgan Hazard pourraient se charger d'animer les flancs. Au milieu du jeu, on notera le retour de Kevin De Bruyne. Le milieu de terrain de City, devenu papa pour la troisième fois, devrait être associé à Axel Witsel. Si Dries Mertens paraît assuré de sa place au sein du trident offensif, l'identité de ses deux compagnons est plus incertaine. Lundi, Roberto Martinez a assuré que ce duel contre les Islandais constituait une "bonne opportunité" pour Michy Batshuayi, qui a rejoint le groupe dimanche. Après leur première samedi, Leandro Trossard et Jéremy Doku pourraient profiter du départ de Yannick Carrasco, retourné dans son club, pour débuter la rencontre. Contre une équipe d'Islande privée de ses meilleurs éléments - Gylfi Sigurdsson, Johann Gudmundsson, Alfred Finnbogason et Aron Gunnarsson sont tous absents - les Belges tenteront de décrocher une 12e victoire en autant de duels contre le pays nordique. Le onze de Roberto Martinez devra rester vigilant car les Islandais ont longtemps fait douter les Anglais samedi, vainqueurs 0-1 grâce à un penalty de Raheem Sterling dans les arrêts de jeu. Malgré tout, il se pourrait que les Islandais affichent un peu moins de sérénité défensive. En effet, l'équipe du sélectionneur suédois Erik Hamrén devra composer avec les absences de Sverrir Ingi Ingason, suspendu après son exclusion contre les Angais, et de Hannes Halldorsson et Kari Arnason. Ces deux derniers, respectivement gardien ainsi que défenseur central et capitaine, n'ont pas pu rejoindre la Belgique en raison des mesures liées au coronavirus. Actifs dans le championnat islandais, ils n'ont pas été libérés par leur club. La prochaine trêve internationale verra les Diables se déplacer en Angleterre le 11 octobre puis en Islande trois jours plus tard (14/10). (Belga)

Sereine et appliquée à Copenhague (0-2) samedi à l'occasion de sa première sortie en 2020, l'équipe nationale va retrouver son antre bruxellois. Les Diables devraient une nouvelle fois afficher une visage inhabituel. En effet, Thibaut Courtois est retourné à Madrid avant même de rejoindre la capitale danoise, Romelu Lukaku sera épargné mardi soir alors qu'Eden Hazard, en phase de reprise, est toujours incertain. Simon Mignolet se tiendra donc une nouvelle fois dans les buts. Jan Vertonghen, Jason Denayer, buteur et auteur d'un match abouti samedi, ainsi que Toby Alderweireld, qui fêtera sa 100e apparition sous le maillot belge, devraient former le trio défensif. Brandon Mechele ne jouera pas mardi soir. Le défenseur central du Club de Bruges a été testé positif au Covid-19 dimanche et a dû quitter le groupe. Thomas Meunier, qui remplacera Timothy Castagne, ainsi que Thorgan Hazard pourraient se charger d'animer les flancs. Au milieu du jeu, on notera le retour de Kevin De Bruyne. Le milieu de terrain de City, devenu papa pour la troisième fois, devrait être associé à Axel Witsel. Si Dries Mertens paraît assuré de sa place au sein du trident offensif, l'identité de ses deux compagnons est plus incertaine. Lundi, Roberto Martinez a assuré que ce duel contre les Islandais constituait une "bonne opportunité" pour Michy Batshuayi, qui a rejoint le groupe dimanche. Après leur première samedi, Leandro Trossard et Jéremy Doku pourraient profiter du départ de Yannick Carrasco, retourné dans son club, pour débuter la rencontre. Contre une équipe d'Islande privée de ses meilleurs éléments - Gylfi Sigurdsson, Johann Gudmundsson, Alfred Finnbogason et Aron Gunnarsson sont tous absents - les Belges tenteront de décrocher une 12e victoire en autant de duels contre le pays nordique. Le onze de Roberto Martinez devra rester vigilant car les Islandais ont longtemps fait douter les Anglais samedi, vainqueurs 0-1 grâce à un penalty de Raheem Sterling dans les arrêts de jeu. Malgré tout, il se pourrait que les Islandais affichent un peu moins de sérénité défensive. En effet, l'équipe du sélectionneur suédois Erik Hamrén devra composer avec les absences de Sverrir Ingi Ingason, suspendu après son exclusion contre les Angais, et de Hannes Halldorsson et Kari Arnason. Ces deux derniers, respectivement gardien ainsi que défenseur central et capitaine, n'ont pas pu rejoindre la Belgique en raison des mesures liées au coronavirus. Actifs dans le championnat islandais, ils n'ont pas été libérés par leur club. La prochaine trêve internationale verra les Diables se déplacer en Angleterre le 11 octobre puis en Islande trois jours plus tard (14/10). (Belga)