Avec neuf changements par rapport au match contre la Tunisie, les Diables Rouges ont dû prendre leurs marques en début de rencontre. "On a dû beaucoup communiquer. Tout est allé très facilement avec nos qualités, tout le monde sent football. Après 15-20 minutes d'adaptation, on a vite pris nos marques." Il a beaucoup été question de calcul avant la rencontre. Valait-il mieux terminer premier ou ne pas s'imposer pour être deuxième et se retrouver dans une partie de tableau a priori plus abordable? "Une fois sur le terrain, on ne pense à rien d'autre à part jouer, s'amuser, les calculs c'était pour la presse. Les deux tableaux ont des qualités, il faudra passer par là pour aller loin. On montre qu'il y a une grande compétitivité dans le groupe, une grande qualité dans le groupe, les 11 qui jouent moins ont autant de qualités que les autres". (Belga)

Avec neuf changements par rapport au match contre la Tunisie, les Diables Rouges ont dû prendre leurs marques en début de rencontre. "On a dû beaucoup communiquer. Tout est allé très facilement avec nos qualités, tout le monde sent football. Après 15-20 minutes d'adaptation, on a vite pris nos marques." Il a beaucoup été question de calcul avant la rencontre. Valait-il mieux terminer premier ou ne pas s'imposer pour être deuxième et se retrouver dans une partie de tableau a priori plus abordable? "Une fois sur le terrain, on ne pense à rien d'autre à part jouer, s'amuser, les calculs c'était pour la presse. Les deux tableaux ont des qualités, il faudra passer par là pour aller loin. On montre qu'il y a une grande compétitivité dans le groupe, une grande qualité dans le groupe, les 11 qui jouent moins ont autant de qualités que les autres". (Belga)