Votre souci chez les Diables n'est pas la polyvalence mais plutôt la concurrence. On vous a d'ailleurs collé une étiquette de supersub !

J'ai parfois été considéré comme un joker en équipe nationale. En fait, mon statut ne m'importe que peu, le seul objectif c'est le Brésil en 2014. Rien d'autre n'a d'importance et tous le savent. Le pays dans son ensemble attend de nous que nous décrochions le précieux sésame. Nous avons nos chances et nous devons la saisir.

Le match face à la Roumanie n'a toutefois pas rassuré les analystes...

C'était une rencontre à part dont il ne faut pas tenir compte. Tout le groupe sortait d'une saison longue et éprouvante. Puis, nous n'étions pas aussi motivés vu qu'il n'y avait pas d'enjeu. Nous n'étions pas vraiment concernés par la rencontre.

Il faudra pourtant se mettre en confiance face à la Slovaquie avant la double confrontation face à la Macédoine !

D'un point de vue personnel, la prochaine joute amicale sera une occasion de prouver mes qualités. C'est important pour des gars comme moi qui n'ont pas leur place assurée dans le onze. Puis nous devrons nous préparer à deux duels qui s'annoncent serrés.

La montée en puissance de Romelu Lukaku vous aidera peut-être dans la campagne de 2013 ?

Certainement. Il a un profil différent de celui de Christian Benteke et se pose en solide concurrent pour le poste de numéro 9. La concurrence est impérative pour qu'un groupe aille de l'avant. Ça me fait également plaisir de voir plusieurs de mes potes évoluer à un tel niveau en Premier League.

Par Romain Van Der Pluym

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans votre Sport/Foot Magazine

Votre souci chez les Diables n'est pas la polyvalence mais plutôt la concurrence. On vous a d'ailleurs collé une étiquette de supersub !J'ai parfois été considéré comme un joker en équipe nationale. En fait, mon statut ne m'importe que peu, le seul objectif c'est le Brésil en 2014. Rien d'autre n'a d'importance et tous le savent. Le pays dans son ensemble attend de nous que nous décrochions le précieux sésame. Nous avons nos chances et nous devons la saisir.Le match face à la Roumanie n'a toutefois pas rassuré les analystes...C'était une rencontre à part dont il ne faut pas tenir compte. Tout le groupe sortait d'une saison longue et éprouvante. Puis, nous n'étions pas aussi motivés vu qu'il n'y avait pas d'enjeu. Nous n'étions pas vraiment concernés par la rencontre.Il faudra pourtant se mettre en confiance face à la Slovaquie avant la double confrontation face à la Macédoine !D'un point de vue personnel, la prochaine joute amicale sera une occasion de prouver mes qualités. C'est important pour des gars comme moi qui n'ont pas leur place assurée dans le onze. Puis nous devrons nous préparer à deux duels qui s'annoncent serrés.La montée en puissance de Romelu Lukaku vous aidera peut-être dans la campagne de 2013 ?Certainement. Il a un profil différent de celui de Christian Benteke et se pose en solide concurrent pour le poste de numéro 9. La concurrence est impérative pour qu'un groupe aille de l'avant. Ça me fait également plaisir de voir plusieurs de mes potes évoluer à un tel niveau en Premier League.Par Romain Van Der PluymRetrouvez l'intégralité de l'interview dans votre Sport/Foot Magazine