En dépit d'un bon départ, les meilleures chance après la mi-temps étaient pour l'équipe en déplacement et des faiblesses dans la défense belge ont été observées par le coach à plusieurs reprises. Toutefois, M. Martinez soutient ses défenseurs. "Je voulais voir comment ils allaient communiquer et ils l'ont bien fait. Dedryck Boyata a communiqué comme un joueur mature. Jason Denayer et Simon Mignolet ont joué un match solide. Ils étaient tous très forts face à l'attaque et les infiltrations du milieu de terrain néerlandais", a commenté l'entraineur. Il invite a être prudent sur les conclusions à tirer d'un match d'entraînement. "Chaque équipe est différente quand les trois meilleurs joueurs sont hors du terrain, les remplaçants peuvent gagner en expérience. Dennis Praet a prouvé qu'il pouvait être un joueur intéressant pour nous. Il m'a fait bonne impression, sur le terrain on voit qu'il comprend comment nous voulons jouer. Timothy Castagne, il serait injuste de ne retenir que la passe manquée qui a permis aux Pays-Bas d'égaliser. Il a très bien réagi ensuite et cela me donne beaucoup d'informations à son sujet. A mes yeux, il a offert une bonne prestation". Du côté néerlandais, le coach Ronald Koeman a conclu que les Pays-Bas étaient généralement plus fort que la Belgique, mais M. Martinez n'est pas d'accord. "Il ne s'agit pas de combien de joueurs nous avons, mais de la façon dont on preste en tant qu'équipe. En dépit de tous les changement, nous avons montré que nous avions un groupe avec une bonne mentalité". "L'objectif était de pousser davantage vers le centre Praet, Thorgan Hazard et Michy Batshuayi, mais nous n'avons pas eu la dernière passe. Cela prend naturellement un peu de temps", indique l'entraîneur des Diables rouges. (Belga)

En dépit d'un bon départ, les meilleures chance après la mi-temps étaient pour l'équipe en déplacement et des faiblesses dans la défense belge ont été observées par le coach à plusieurs reprises. Toutefois, M. Martinez soutient ses défenseurs. "Je voulais voir comment ils allaient communiquer et ils l'ont bien fait. Dedryck Boyata a communiqué comme un joueur mature. Jason Denayer et Simon Mignolet ont joué un match solide. Ils étaient tous très forts face à l'attaque et les infiltrations du milieu de terrain néerlandais", a commenté l'entraineur. Il invite a être prudent sur les conclusions à tirer d'un match d'entraînement. "Chaque équipe est différente quand les trois meilleurs joueurs sont hors du terrain, les remplaçants peuvent gagner en expérience. Dennis Praet a prouvé qu'il pouvait être un joueur intéressant pour nous. Il m'a fait bonne impression, sur le terrain on voit qu'il comprend comment nous voulons jouer. Timothy Castagne, il serait injuste de ne retenir que la passe manquée qui a permis aux Pays-Bas d'égaliser. Il a très bien réagi ensuite et cela me donne beaucoup d'informations à son sujet. A mes yeux, il a offert une bonne prestation". Du côté néerlandais, le coach Ronald Koeman a conclu que les Pays-Bas étaient généralement plus fort que la Belgique, mais M. Martinez n'est pas d'accord. "Il ne s'agit pas de combien de joueurs nous avons, mais de la façon dont on preste en tant qu'équipe. En dépit de tous les changement, nous avons montré que nous avions un groupe avec une bonne mentalité". "L'objectif était de pousser davantage vers le centre Praet, Thorgan Hazard et Michy Batshuayi, mais nous n'avons pas eu la dernière passe. Cela prend naturellement un peu de temps", indique l'entraîneur des Diables rouges. (Belga)