Il y a environ un an, il était déjà question de retirer la plaque. Hazard aurait commencé à marcher différemment à cause d'elle, ce qui pouvait expliquer ses blessures musculaires à répétition. Finalement, le capitaine des Diables Rouges n'avait pas été opéré et avait pu disputer l'Euro en juin. Mais aujourd'hui, le joueur et le club ont décidé de faire enlever la plaque, située en bas du péroné droit. "Les médecins ont laissé le bon sens prévaloir", a répondu Martinez. "Il y avait un problème et maintenant il y a une solution. Il y a un an, le traitement conservateur semblait encore approprié. Maintenant, les médecins pensent qu'il est temps d'opérer. Pour moi, ce n'est pas une surprise. Ce n'est pas quelque chose qui m'inquiète. Eden ne sera pas sur le terrain pendant un certain temps, mais ce n'est pas une nouvelle blessure. Nous avons confiance en Eden. Nous l'avons toujours eue. Je ne sais pas s'il sera là en juin pour les matchs de la Ligue des Nations. Il s'agit d'un processus. Quand il est en forme, nous avons toujours confiance en lui." (Belga)

Il y a environ un an, il était déjà question de retirer la plaque. Hazard aurait commencé à marcher différemment à cause d'elle, ce qui pouvait expliquer ses blessures musculaires à répétition. Finalement, le capitaine des Diables Rouges n'avait pas été opéré et avait pu disputer l'Euro en juin. Mais aujourd'hui, le joueur et le club ont décidé de faire enlever la plaque, située en bas du péroné droit. "Les médecins ont laissé le bon sens prévaloir", a répondu Martinez. "Il y avait un problème et maintenant il y a une solution. Il y a un an, le traitement conservateur semblait encore approprié. Maintenant, les médecins pensent qu'il est temps d'opérer. Pour moi, ce n'est pas une surprise. Ce n'est pas quelque chose qui m'inquiète. Eden ne sera pas sur le terrain pendant un certain temps, mais ce n'est pas une nouvelle blessure. Nous avons confiance en Eden. Nous l'avons toujours eue. Je ne sais pas s'il sera là en juin pour les matchs de la Ligue des Nations. Il s'agit d'un processus. Quand il est en forme, nous avons toujours confiance en lui." (Belga)