"Nous avons joué un match compétitif. Je n'ai pas senti qu'il s'agissait d'une rencontre de préparation. La rencontre était exigeante dès la première minute, contre un très bon adversaire. Après un match un peu négligé contre la Grèce, nous avons joué notre jeu, créé des occasions. Nous avons ressemblé à une équipe. Je n'ai qu'une critique à faire, c'est que nous aurions pu marquer davantage. Mais nous avions besoin de ce match intensif du début à la fin." Le Catalan a évoqué le rôle de Youri Tielemans, titulaire et crucial dans le milieu du jeu. "Il est important en ce qui concerne la création du jeu. Mais il peut aussi contrôler le match, imprimer un tempo et défendre intelligemment. C'était une vraie bataille contre le milieu de terrain croate avec Luka Modric, Mateo Kovacic et Marcelo Brozovic. Le voir évoluer à ce niveau à son âge est quelque chose de très satisfaisant." Martinez a aussi loué les qualités de son buteur maison, Romelu Lukaku. Le champion d'Italie avec l'Inter a marqué le but de la victoire, inscrivant son 60e but en 93 apparitions chez les Diables. "Il est au top de sa carrière. Il a toujours été un incroyable buteur mais il est désormais arrivé à maturité. Son niveau de prise de décision et sa conscience des autres joueurs sont incroyables." Si Lukaku a joué 90 minutes dimanche, Christian Benteke a une nouvelle fois dû rester sur le banc. "Il sera prêt. Il pourra s'illustrer s'il devait jouer. C'était important pour Romelu Lukaku, d'un point de vue physique, de pouvoir jouer toute la rencontre", a justifié le technicien. La Belgique, qui rejoindra Saint-Pétersbourg vendredi en début d'après-midi, débutera son tournoi continental contre la Russie samedi sur le coup de 21h belges. Versés dans le groupe B, les Diables défieront ensuite le Danemark à Copenhague le 17 juin et la Finlande le 21 juin, une nouvelle fois à Saint-Pétersbourg. "Nous devons encore grandir pendant le tournoi", a dit Martinez, heureux aussi d'avoir vu Eden Hazard effectuer son retour sur le terrain. (Belga)

"Nous avons joué un match compétitif. Je n'ai pas senti qu'il s'agissait d'une rencontre de préparation. La rencontre était exigeante dès la première minute, contre un très bon adversaire. Après un match un peu négligé contre la Grèce, nous avons joué notre jeu, créé des occasions. Nous avons ressemblé à une équipe. Je n'ai qu'une critique à faire, c'est que nous aurions pu marquer davantage. Mais nous avions besoin de ce match intensif du début à la fin." Le Catalan a évoqué le rôle de Youri Tielemans, titulaire et crucial dans le milieu du jeu. "Il est important en ce qui concerne la création du jeu. Mais il peut aussi contrôler le match, imprimer un tempo et défendre intelligemment. C'était une vraie bataille contre le milieu de terrain croate avec Luka Modric, Mateo Kovacic et Marcelo Brozovic. Le voir évoluer à ce niveau à son âge est quelque chose de très satisfaisant." Martinez a aussi loué les qualités de son buteur maison, Romelu Lukaku. Le champion d'Italie avec l'Inter a marqué le but de la victoire, inscrivant son 60e but en 93 apparitions chez les Diables. "Il est au top de sa carrière. Il a toujours été un incroyable buteur mais il est désormais arrivé à maturité. Son niveau de prise de décision et sa conscience des autres joueurs sont incroyables." Si Lukaku a joué 90 minutes dimanche, Christian Benteke a une nouvelle fois dû rester sur le banc. "Il sera prêt. Il pourra s'illustrer s'il devait jouer. C'était important pour Romelu Lukaku, d'un point de vue physique, de pouvoir jouer toute la rencontre", a justifié le technicien. La Belgique, qui rejoindra Saint-Pétersbourg vendredi en début d'après-midi, débutera son tournoi continental contre la Russie samedi sur le coup de 21h belges. Versés dans le groupe B, les Diables défieront ensuite le Danemark à Copenhague le 17 juin et la Finlande le 21 juin, une nouvelle fois à Saint-Pétersbourg. "Nous devons encore grandir pendant le tournoi", a dit Martinez, heureux aussi d'avoir vu Eden Hazard effectuer son retour sur le terrain. (Belga)