Une victoire 4-2 face à un cador européen, c'est exactement ce qu'il fallait aux Diables Rouges à l'aube des qualifications pour la Coupe du Monde 2014. C'est un réel coup de boost au moral, surtout au vu du scénario de la rencontre. Menés 1-2, les Belges ont su remonter la pente pour finalement s'imposer avec deux buts d'écart.

Courtois : "Pas mieux avant d'aller au Pays de Galles..."

"On a pris deux coups sur la tête en 2e mi-temps", a admis Thibault Courtois, satisfait et même joyeux, après sa rencontre face aux Oranje. "Ensuite, on a su remarquablement redresser la situation. Sans Stekelenburg qui a retardé l'échéance, on en marquait six ou sept. C'est fantastique, ainsi qu'en témoignait l'ambiance dans notre vestiaire. C'est vraiment ce qui pouvait nous arriver de mieux avant d'aller au Pays de Galles..."

Vertonghen : "Les Hollandais s'en tirent à bon compte..."

L'élément déclencheur de ce sursaut d'orgueil ? Les changements opérés par Marc Wilmots. Dries Mertens, impliqué dans les trois derniers buts belges, a fait forte impression à l'instar de Lukaku, Dembélé et De Bruyne. Seul bémol mercredi soir, la défense : "l'absence de Vincent Kompany a certes joué en notre défaveur", selon Jan Vertonghen. "Mais on a montré qu'on savait marquer. Les réservistes ont été formidables. Finalement les Hollandais s'en tirent encore à bon compte..."

Wilmots : "De la nonchalance et des fautes qui se paient cash"

La réaction de Marc Wilmots tempère quelque peu l'enthousiasme de ses joueurs. Il y a eu de bonnes choses, certes, mais il reste encore pas mal de détails à améliorer. Notamment, les moments de flottement comme celui qui a vu les Néerlandais passer devant au marquoir. "Deux erreurs ont permis à l'adversaire de renverser la situation qu'on pensait avoir bien en mains", déplorait le sélectionneur belge. "Mais les entrées au jeu successives de De Bruyne, Mertens, Dembélé et Lukaku nous ont permis de reprendre le dessus. Gagner le derby est toujours très agréable, mais ne doit pas conduire à l'euphorie. Je suis d'ailleurs très loin d'être entièrement satisfait. Il y a en effet eu de la nonchalance, et des fautes qui se paient cash. Ce qui ne peut plus se reproduire..."

Wilmots demeure bien conscient que rien n'est acquis pour le Mondial 2012. Il veut remobiliser son équipe. Les premiers vrais enseignements, il les prendra après les deux premiers matches de qualificatifs. "À partir de maintenant les points vont compter. Et on en a zéro pour le moment", conclut le sélectionneur. Rendez-vous le 7 septembre au Pays de Galles pour le début des qualifs et le 11 pour le premier match à domicile, face à la Croatie.

Van Gaal : "L'engagement total des deux équipes m'a bien plu..."

De son côté, le nouveau sélectionneur des Pays-Bas, Louis van Gaal, fustigeait les erreurs stupides commises par certains joueurs, qui ont ainsi précipité la défaite néerlandaise. "A 1-2, on avait en principe le match en mains", estimait-il. "mais on ne peut pas gagner une rencontre internationale en commettant de telles bévues. Cela dit l'engagement total des deux équipes m'a bien plu..."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Une victoire 4-2 face à un cador européen, c'est exactement ce qu'il fallait aux Diables Rouges à l'aube des qualifications pour la Coupe du Monde 2014. C'est un réel coup de boost au moral, surtout au vu du scénario de la rencontre. Menés 1-2, les Belges ont su remonter la pente pour finalement s'imposer avec deux buts d'écart. Courtois : "Pas mieux avant d'aller au Pays de Galles..." "On a pris deux coups sur la tête en 2e mi-temps", a admis Thibault Courtois, satisfait et même joyeux, après sa rencontre face aux Oranje. "Ensuite, on a su remarquablement redresser la situation. Sans Stekelenburg qui a retardé l'échéance, on en marquait six ou sept. C'est fantastique, ainsi qu'en témoignait l'ambiance dans notre vestiaire. C'est vraiment ce qui pouvait nous arriver de mieux avant d'aller au Pays de Galles..." Vertonghen : "Les Hollandais s'en tirent à bon compte..." L'élément déclencheur de ce sursaut d'orgueil ? Les changements opérés par Marc Wilmots. Dries Mertens, impliqué dans les trois derniers buts belges, a fait forte impression à l'instar de Lukaku, Dembélé et De Bruyne. Seul bémol mercredi soir, la défense : "l'absence de Vincent Kompany a certes joué en notre défaveur", selon Jan Vertonghen. "Mais on a montré qu'on savait marquer. Les réservistes ont été formidables. Finalement les Hollandais s'en tirent encore à bon compte..." Wilmots : "De la nonchalance et des fautes qui se paient cash" La réaction de Marc Wilmots tempère quelque peu l'enthousiasme de ses joueurs. Il y a eu de bonnes choses, certes, mais il reste encore pas mal de détails à améliorer. Notamment, les moments de flottement comme celui qui a vu les Néerlandais passer devant au marquoir. "Deux erreurs ont permis à l'adversaire de renverser la situation qu'on pensait avoir bien en mains", déplorait le sélectionneur belge. "Mais les entrées au jeu successives de De Bruyne, Mertens, Dembélé et Lukaku nous ont permis de reprendre le dessus. Gagner le derby est toujours très agréable, mais ne doit pas conduire à l'euphorie. Je suis d'ailleurs très loin d'être entièrement satisfait. Il y a en effet eu de la nonchalance, et des fautes qui se paient cash. Ce qui ne peut plus se reproduire..." Wilmots demeure bien conscient que rien n'est acquis pour le Mondial 2012. Il veut remobiliser son équipe. Les premiers vrais enseignements, il les prendra après les deux premiers matches de qualificatifs. "À partir de maintenant les points vont compter. Et on en a zéro pour le moment", conclut le sélectionneur. Rendez-vous le 7 septembre au Pays de Galles pour le début des qualifs et le 11 pour le premier match à domicile, face à la Croatie. Van Gaal : "L'engagement total des deux équipes m'a bien plu..." De son côté, le nouveau sélectionneur des Pays-Bas, Louis van Gaal, fustigeait les erreurs stupides commises par certains joueurs, qui ont ainsi précipité la défaite néerlandaise. "A 1-2, on avait en principe le match en mains", estimait-il. "mais on ne peut pas gagner une rencontre internationale en commettant de telles bévues. Cela dit l'engagement total des deux équipes m'a bien plu..." Sportfootmagazine.be, avec Belga