Estimant que son équipe avait joué de manière "trop douce" contre la Grèce jeudi (1-1), Roberto Martinez voudra voir sa phalange afficher un visage différent. "Nous devons passer un palier. Je veux nous voir compétitifs dans les deux rectangles", a-t-il lancé samedi en conférence de presse. Pour retrouver une assise défensive qui a souvent fait défaut jeudi, le technicien espagnol donnera du temps de jeu à Jan Vertonghen et Thomas Vermaelen, au repos contre la Grèce. Ils devraient jouer aux côtés de Toby Alderweireld, prenant les places de Jason Denayer et Dedryck Boyata. Le défenseur central du Hertha Berlin était d'ailleurs le seul Diable absent de l'entraînement samedi. Victime d'un coup, il bénéficiera de repos pour "quelques jours". Thibaut Courtois devrait lui retrouver sa place dans les buts. Également absents au coup d'envoi jeudi, Timothy Castagne et Youri Tielemans devraient faire leur retour dans le onze de base. Il sera intéressant de voir qui de Leander Dendoncker ou Dennis Praet sera choisi par Martinez pour former la paire de l'entrejeu avec Tielemans. À une semaine de l'entrée en lice des Diables à l'Euro, contre la Russie le 12 juin à Saint-Pétersbourg, ce sont surtout Axel Witsel, Kevin De Bruyne et Eden Hazard qui occupent le centre des discussions. Le premier, gravement blessé au tendon d'Achille en janvier, ne jouera pas avant le troisième match de groupes à l'Euro s'il venait à être repris. La décision ne tombera pas avant le 11 juin. De Bruyne s'est fait opérer samedi de l'orbite après son choc subi en finale de la Ligue des Champions et rejoindra le groupe lundi à Tubize. Il pourrait être en mesure d'évoluer sans masque à l'Euro. Enfin, Eden Hazard, qui se remet d'une blessure à la cuisse, devrait jouer quinze à vingt minutes dimanche, signant son retour en équipe nationale après plus d'un an et demi d'absence. Le dernier duel contre la Croatie constitue assurément un grand souvenir pour les fans de football. En octobre 2013, Romelu Lukaku avait planté un doublé au stade Maksimir de Zagreb, permettant aux Diables Rouges de se qualifier pour le Mondial 2014 au Brésil douze ans après leur dernier tournoi. (Belga)

Estimant que son équipe avait joué de manière "trop douce" contre la Grèce jeudi (1-1), Roberto Martinez voudra voir sa phalange afficher un visage différent. "Nous devons passer un palier. Je veux nous voir compétitifs dans les deux rectangles", a-t-il lancé samedi en conférence de presse. Pour retrouver une assise défensive qui a souvent fait défaut jeudi, le technicien espagnol donnera du temps de jeu à Jan Vertonghen et Thomas Vermaelen, au repos contre la Grèce. Ils devraient jouer aux côtés de Toby Alderweireld, prenant les places de Jason Denayer et Dedryck Boyata. Le défenseur central du Hertha Berlin était d'ailleurs le seul Diable absent de l'entraînement samedi. Victime d'un coup, il bénéficiera de repos pour "quelques jours". Thibaut Courtois devrait lui retrouver sa place dans les buts. Également absents au coup d'envoi jeudi, Timothy Castagne et Youri Tielemans devraient faire leur retour dans le onze de base. Il sera intéressant de voir qui de Leander Dendoncker ou Dennis Praet sera choisi par Martinez pour former la paire de l'entrejeu avec Tielemans. À une semaine de l'entrée en lice des Diables à l'Euro, contre la Russie le 12 juin à Saint-Pétersbourg, ce sont surtout Axel Witsel, Kevin De Bruyne et Eden Hazard qui occupent le centre des discussions. Le premier, gravement blessé au tendon d'Achille en janvier, ne jouera pas avant le troisième match de groupes à l'Euro s'il venait à être repris. La décision ne tombera pas avant le 11 juin. De Bruyne s'est fait opérer samedi de l'orbite après son choc subi en finale de la Ligue des Champions et rejoindra le groupe lundi à Tubize. Il pourrait être en mesure d'évoluer sans masque à l'Euro. Enfin, Eden Hazard, qui se remet d'une blessure à la cuisse, devrait jouer quinze à vingt minutes dimanche, signant son retour en équipe nationale après plus d'un an et demi d'absence. Le dernier duel contre la Croatie constitue assurément un grand souvenir pour les fans de football. En octobre 2013, Romelu Lukaku avait planté un doublé au stade Maksimir de Zagreb, permettant aux Diables Rouges de se qualifier pour le Mondial 2014 au Brésil douze ans après leur dernier tournoi. (Belga)