"Nous n'avons jamais perdu patience, nous n'avons jamais été frustrés et nous avons réussi le clean-sheet, c'est important", a résumé Martinez. "Le deuxième but est arrivé un peu tard. S'il venait plus tôt, l'Estonie serait sortie. On l'a vu d'ailleurs dans les dix dernières minutes, ils sont sortis pour essayer de marquer. Nous nous sommes créés pas mal d'occasions. Le plus important, c'est la façon dont nous avons géré le match et gardé le 0 derrière face à une équipe très basse. Nous devons être plus rapides et plus précis dans la circulation du ballon. Le but était de garder la concentration. Axel (Witsel) et Marouane (Fellaini) ont réussi à garder le tempo, le rythme et les espaces. Je n'ai fait qu'un seul changement (Batshuayi pour Mertens, NDLR) car je ne voulais pas prendre de risque." (Belga)

"Nous n'avons jamais perdu patience, nous n'avons jamais été frustrés et nous avons réussi le clean-sheet, c'est important", a résumé Martinez. "Le deuxième but est arrivé un peu tard. S'il venait plus tôt, l'Estonie serait sortie. On l'a vu d'ailleurs dans les dix dernières minutes, ils sont sortis pour essayer de marquer. Nous nous sommes créés pas mal d'occasions. Le plus important, c'est la façon dont nous avons géré le match et gardé le 0 derrière face à une équipe très basse. Nous devons être plus rapides et plus précis dans la circulation du ballon. Le but était de garder la concentration. Axel (Witsel) et Marouane (Fellaini) ont réussi à garder le tempo, le rythme et les espaces. Je n'ai fait qu'un seul changement (Batshuayi pour Mertens, NDLR) car je ne voulais pas prendre de risque." (Belga)