Un nul serait donc amplement suffisant aux troupes de Roberto Martinez pour rejoindre le premier Final Four de la Ligue des Nations, prévu en juin 2019. Pour ce faire, le technicien espagnol devra toutefois composer avec l'absence de son attaquant titulaire habituel Romelu Lukaku, blessé aux ischio-jambiers. Yannick Carrasco, retenu en Chine à cause d'un problème de passeport, manque également à l'appel et a été suppléé par Divock Origi samedi soir. L'attaquant de Liverpool n'avait plus été appelé en sélection depuis mars. Ces deux absences s'ajoutent aux forfaits déjà actés de Kevin De Bruyne, Jan Vertonghen, Mousa Dembélé et Thomas Vermaelen, tous blessés. Malgré cette position comptable confortable, Martinez estime que les chances de se qualifier sont à hauteur de "cinquante-cinquante" contre une équipe suisse "solide et capable de facilement se créer des occasions". Pourtant, la phalange de Vladimir Petkovic s'est inclinée 0-1 devant le Qatar en match de préparation mercredi et court derrière un succès contre les Belges depuis 1983. Même une défaite des Diables ce dimanche à la Swissporarena, avec un but d'écart et au moins deux buts marqués, serait synonyme de qualification belge après la victoire 2-1 à Bruxelles en octobre face aux Helvètes. A noter que Vincent Kompany, absent de l'entraînement samedi soir à Lucerne, est "disponible" pour ce duel. (Belga)

Un nul serait donc amplement suffisant aux troupes de Roberto Martinez pour rejoindre le premier Final Four de la Ligue des Nations, prévu en juin 2019. Pour ce faire, le technicien espagnol devra toutefois composer avec l'absence de son attaquant titulaire habituel Romelu Lukaku, blessé aux ischio-jambiers. Yannick Carrasco, retenu en Chine à cause d'un problème de passeport, manque également à l'appel et a été suppléé par Divock Origi samedi soir. L'attaquant de Liverpool n'avait plus été appelé en sélection depuis mars. Ces deux absences s'ajoutent aux forfaits déjà actés de Kevin De Bruyne, Jan Vertonghen, Mousa Dembélé et Thomas Vermaelen, tous blessés. Malgré cette position comptable confortable, Martinez estime que les chances de se qualifier sont à hauteur de "cinquante-cinquante" contre une équipe suisse "solide et capable de facilement se créer des occasions". Pourtant, la phalange de Vladimir Petkovic s'est inclinée 0-1 devant le Qatar en match de préparation mercredi et court derrière un succès contre les Belges depuis 1983. Même une défaite des Diables ce dimanche à la Swissporarena, avec un but d'écart et au moins deux buts marqués, serait synonyme de qualification belge après la victoire 2-1 à Bruxelles en octobre face aux Helvètes. A noter que Vincent Kompany, absent de l'entraînement samedi soir à Lucerne, est "disponible" pour ce duel. (Belga)