Auteur d'un magnifique début de saison avec la phalange limbourgeoise, en témoigne ses 8 buts et 4 assists en 12 matches toutes compétitions confondues, Trossard a été appelé pour la première fois en équipe nationale. "Je l'avais espéré car j'avais reçu pas mal de commentaires positifs. Ce n'était donc pas spécialement une surprise même si c'est évidemment très beau d'être repris", a expliqué le feu follet de 23 ans. "Les premiers jours se sont très bien déroulés. C'est un groupe très chouette, les nouveaux sont déjà bien intégrés. Personnellement, j'essaye de m'inspirer d'Eden Hazard car nous jouons au même poste", a ajouté Trossard avant d'aborder la rencontre en Islande pour les débuts belges en Ligue des Nations. "Ils ont perdu 6-0 en Suisse, c'est une lourde défaite mais ce sera assurément une toute autre rencontre mardi devant leur public." Cette sélection en équipe nationale vient donc couronner un retour au premier plan de Trossard après une saison 2017-2018 gâchée par des blessures. Privé d'une grande partie de la phase régulière, il était revenu en forme lors des playoffs I, marquant 5 fois en 10 rencontres. "Je suis content d'être devenu international, c'est une étape dans une carrière mais il faut continuer à s'illustrer en club. La suite dépendra du sélectionneur", a-t-il ponctué. (Belga)

Auteur d'un magnifique début de saison avec la phalange limbourgeoise, en témoigne ses 8 buts et 4 assists en 12 matches toutes compétitions confondues, Trossard a été appelé pour la première fois en équipe nationale. "Je l'avais espéré car j'avais reçu pas mal de commentaires positifs. Ce n'était donc pas spécialement une surprise même si c'est évidemment très beau d'être repris", a expliqué le feu follet de 23 ans. "Les premiers jours se sont très bien déroulés. C'est un groupe très chouette, les nouveaux sont déjà bien intégrés. Personnellement, j'essaye de m'inspirer d'Eden Hazard car nous jouons au même poste", a ajouté Trossard avant d'aborder la rencontre en Islande pour les débuts belges en Ligue des Nations. "Ils ont perdu 6-0 en Suisse, c'est une lourde défaite mais ce sera assurément une toute autre rencontre mardi devant leur public." Cette sélection en équipe nationale vient donc couronner un retour au premier plan de Trossard après une saison 2017-2018 gâchée par des blessures. Privé d'une grande partie de la phase régulière, il était revenu en forme lors des playoffs I, marquant 5 fois en 10 rencontres. "Je suis content d'être devenu international, c'est une étape dans une carrière mais il faut continuer à s'illustrer en club. La suite dépendra du sélectionneur", a-t-il ponctué. (Belga)