"Nous avons fait une bonne prestation. Il fallait gérer les conditions du match, le mauvais terrain, face à une équipe bien organisée. On a essayé de frapper. Quand les Estoniens ont été réduits à dix, cela n'a pas vraiment changé la physionomie du match", a analysé Kompany. "Le but est tombé au bon moment. Après, c'était une question de ne pas faire d'erreur, de bien contrôler. On a essayé de marquer le deuxième but, mais leur gardien et leurs deux défenseurs centraux ont réalisé une bonne prestation." Privé de l'équipe nationale pendant un an et demi en raison de ses blessures, Kompany a confié "savourer chaque moment". Le capitaine donne déjà rendez-vous aux fans pour les prochaines échéances. "Il faut noter le fait qu'il y avait un nombre important de supporters pour un match à l'extérieur. Si on pouvait répéter ça en Grèce (le 3 septembre, ndlr), ce serait un bonus pour nous." (Belga)

"Nous avons fait une bonne prestation. Il fallait gérer les conditions du match, le mauvais terrain, face à une équipe bien organisée. On a essayé de frapper. Quand les Estoniens ont été réduits à dix, cela n'a pas vraiment changé la physionomie du match", a analysé Kompany. "Le but est tombé au bon moment. Après, c'était une question de ne pas faire d'erreur, de bien contrôler. On a essayé de marquer le deuxième but, mais leur gardien et leurs deux défenseurs centraux ont réalisé une bonne prestation." Privé de l'équipe nationale pendant un an et demi en raison de ses blessures, Kompany a confié "savourer chaque moment". Le capitaine donne déjà rendez-vous aux fans pour les prochaines échéances. "Il faut noter le fait qu'il y avait un nombre important de supporters pour un match à l'extérieur. Si on pouvait répéter ça en Grèce (le 3 septembre, ndlr), ce serait un bonus pour nous." (Belga)