Traditionnellement avant un match à domicile des Diables Rouges, le Fanclub 1895 organise une rencontre contre les supporters de l'équipe adverse. Cette année, ce n'était pas contre une formation kazakhe mais le RFC Syriana, une équipe belge composée de réfugiés. "C'était surtout un moment pour se rencontrer. Le fan club a également pris connaissance des projets sociaux de l'URBSFA. La migration est un sujet brûlant et c'est donc une expérience qu'ils peuvent vraiment utiliser", a expliqué Hedeli Sassi coordinatrice du projet d'intégration de de l'URBSFA. Le RFC Syriana a été fondé en 2016 par le réfugié syrien Adam Razok et quelques volontaires. Ce sont principalement des Syriens et des Irakiens, qui se réunissent à Deurne. A travers le football, le club veut offrir aux jeunes et aux adultes un passe-temps significatif et contribuer ainsi au vivre ensemble en Belgique. Ce match marque également le début de la troisième année du projet "Tous sur le terrain", qui se concentre sur l'inclusion des demandeurs d'asile et des réfugiés. "Nous voulons atteindre encore plus de clubs de football et les intéresser à ouvrir leurs portes aux réfugiés et aux demandeurs d'asile. Cela peut se faire en offrant des possibilités de jouer, mais aussi en impliquant ces personnes en tant que bénévoles au sein du club. Cette année, l'accent est mis sur les filles et les femmes. Nous voulons également abaisser le seuil linguistique. Pour y faire face, un groupe de travail a été composé de diverses organisations." (Belga)