Marc Wilmots a expliqué que le jeune attaquant des Reds souffre d'une grosse élongation à la cuisse. Il sera indisponible au moins une semaine. Le sélectionneur national pourrait aussi avoir un autre soucis puisque le second attaquant belge de Liverpool, Christian Benteke, victime d'un problème au genou, a terminé la matinée à l'hôpital pour y passer des examens. Thorgan Hazard n'est lui pas encore remis de son mollet. Kevin Miralas, 28 ans, avait participé à la victoire 3-1 face à l'Italie en match amical le 13 novembre à Bruxelles. Il était monté au jeu à trois minutes du terme de la rencontre. Le Diables Rouges s'entraîneront à huis clos au Stade roi Baudouin jusqu'à leur départ pour le Portugal qu'ils affronteront mardi soir (20h45) à Leira. Cette rencontre initialement programmée à Bruxelles, a été inversée à la suite des attentats qui ont touché la capitale et du relèvement du niveau de menace terroriste à son seuil maximal sur tout le territoire belge. C'est la seconde fois en quelques mois qu'un match amical des Diables Rouges programmé à Bruxelles est annulé. En novembre, juste après les attentats de Paris, la rencontre Belgique-Espagne avait également été annulée à cause de la menace terroriste. (Belga)

Marc Wilmots a expliqué que le jeune attaquant des Reds souffre d'une grosse élongation à la cuisse. Il sera indisponible au moins une semaine. Le sélectionneur national pourrait aussi avoir un autre soucis puisque le second attaquant belge de Liverpool, Christian Benteke, victime d'un problème au genou, a terminé la matinée à l'hôpital pour y passer des examens. Thorgan Hazard n'est lui pas encore remis de son mollet. Kevin Miralas, 28 ans, avait participé à la victoire 3-1 face à l'Italie en match amical le 13 novembre à Bruxelles. Il était monté au jeu à trois minutes du terme de la rencontre. Le Diables Rouges s'entraîneront à huis clos au Stade roi Baudouin jusqu'à leur départ pour le Portugal qu'ils affronteront mardi soir (20h45) à Leira. Cette rencontre initialement programmée à Bruxelles, a été inversée à la suite des attentats qui ont touché la capitale et du relèvement du niveau de menace terroriste à son seuil maximal sur tout le territoire belge. C'est la seconde fois en quelques mois qu'un match amical des Diables Rouges programmé à Bruxelles est annulé. En novembre, juste après les attentats de Paris, la rencontre Belgique-Espagne avait également été annulée à cause de la menace terroriste. (Belga)