"Je ne pense pas qu'on pensera à cette défaite. Le match de mercredi n'a rien à voir avec celui d'il y a deux ans", déclare Jan Vertonghen, qui, blessé, n'était pas sur la pelouse de Lucerne lors de la déroute du 18 novembre 2018. "Je pense que la plupart des gars qui joueront mercredi n'étaient pas là, il y a deux ans". Vertonghen, 33 ans et 120 caps au compteur, sera entouré de plusieurs jeunes joueurs mercredi sur la pelouse de Den Dreef. "Ce match donnera à de nombreux jeunes l'occasion de jouer pour les Diables Rouges et ce sera une bonne occasion de préparer l'avenir". Passé de Tottenham à Benfica, Vertonghen retrouvera mercredi Haris Seferovic, son coéquipier à Lisbonne, qui avait planté trois buts face aux Diables il y a deux ans. "C'est un super attaquant. Il a encore marqué deux buts le week-end dernier. La Suisse est une bonne équipe, qui joue un beau football et qui prend part à la plupart des grands tournois. Ce match sera un très bon test". Le défenseur belge ne se plaint pas du calendrier chargé. "J'ai toujours aimé jouer beaucoup de matchs, c'est important pour moi. J'espère en jouer le plus possible. A Tottenham, c'était devenu un peu compliqué parce que j'étais en fin de contrat. Je suis très content d'être allé à Benfica. Cela se passe très bien pour moi. Je trouve que nous avons une très bonne équipe, qui, j'espère, pourra viser les trophées au Portugal et en Europa League. Le niveau du championnat portugais est plus élevé que ce que les gens pensent". (Belga)

"Je ne pense pas qu'on pensera à cette défaite. Le match de mercredi n'a rien à voir avec celui d'il y a deux ans", déclare Jan Vertonghen, qui, blessé, n'était pas sur la pelouse de Lucerne lors de la déroute du 18 novembre 2018. "Je pense que la plupart des gars qui joueront mercredi n'étaient pas là, il y a deux ans". Vertonghen, 33 ans et 120 caps au compteur, sera entouré de plusieurs jeunes joueurs mercredi sur la pelouse de Den Dreef. "Ce match donnera à de nombreux jeunes l'occasion de jouer pour les Diables Rouges et ce sera une bonne occasion de préparer l'avenir". Passé de Tottenham à Benfica, Vertonghen retrouvera mercredi Haris Seferovic, son coéquipier à Lisbonne, qui avait planté trois buts face aux Diables il y a deux ans. "C'est un super attaquant. Il a encore marqué deux buts le week-end dernier. La Suisse est une bonne équipe, qui joue un beau football et qui prend part à la plupart des grands tournois. Ce match sera un très bon test". Le défenseur belge ne se plaint pas du calendrier chargé. "J'ai toujours aimé jouer beaucoup de matchs, c'est important pour moi. J'espère en jouer le plus possible. A Tottenham, c'était devenu un peu compliqué parce que j'étais en fin de contrat. Je suis très content d'être allé à Benfica. Cela se passe très bien pour moi. Je trouve que nous avons une très bonne équipe, qui, j'espère, pourra viser les trophées au Portugal et en Europa League. Le niveau du championnat portugais est plus élevé que ce que les gens pensent". (Belga)