L'ailier de Chelsea souffre depuis quelque temps d'une blessure au tendon d'Achille. Il s'est entraîné avec le groupe mercredi (à Neerpede) et jeudi (à Glasgow), mais a dû écourter le dernier entraînement après une demi-heure avant de rejoindre les vestiaires. "Je n'ai jamais joué avec une infiltration, mais s'il faut, on le fera", avait déclaré Hazard mercredi. Le numéro 10 de l'équipe nationale avait également précisé qu'il jouerait seulement s'il était à 100%.

La présence d'Hazard vendredi sur la pelouse d'Hampden Park au coup d'envoi de la rencontre de qualification au Mondial 2014 contre l'Écosse semble à présent compromise. Le sélectionneur fédéral Marc Wilmots avait déjà dû renoncer aux défenseurs Vincent Kompany et Thomas Vermaelen pour ce déplacement écossais.

La rencontre de vendredi contre les Écossais compte pour la huitième journée du groupe A de qualification au Mondial. Une victoire rapprocherait un peu plus les Diables Rouges du Brésil.

L'ailier de Chelsea souffre depuis quelque temps d'une blessure au tendon d'Achille. Il s'est entraîné avec le groupe mercredi (à Neerpede) et jeudi (à Glasgow), mais a dû écourter le dernier entraînement après une demi-heure avant de rejoindre les vestiaires. "Je n'ai jamais joué avec une infiltration, mais s'il faut, on le fera", avait déclaré Hazard mercredi. Le numéro 10 de l'équipe nationale avait également précisé qu'il jouerait seulement s'il était à 100%. La présence d'Hazard vendredi sur la pelouse d'Hampden Park au coup d'envoi de la rencontre de qualification au Mondial 2014 contre l'Écosse semble à présent compromise. Le sélectionneur fédéral Marc Wilmots avait déjà dû renoncer aux défenseurs Vincent Kompany et Thomas Vermaelen pour ce déplacement écossais. La rencontre de vendredi contre les Écossais compte pour la huitième journée du groupe A de qualification au Mondial. Une victoire rapprocherait un peu plus les Diables Rouges du Brésil.