"Les gars sont très enthousiastes à l'idée de jouer contre les grandes stars mondiales, qu'ils regardent à la télévision", a poursuivi celui qui a également entraîné les gardiens de l'équipe espoirs du Pays de Galles. "C'est une équipe de rêve pour tout le monde", a confirmé Jayce Mascarenhas-Olivero, défenseur évoluant aux Lions Gibraltar. "Ce sera très difficile mais nous ferons tout ce qu'on peut faire pour avoir un résultat demain", a encore estimé Jeff Wood. S'il pouvait choisir un seul "joueur" chez les Diables, il s'agirait de... Martinez, a-t-il répondu en riant à un journaliste. "Je pense qu'ils ont tiré des leçons de l'Euro, également avec le nouveau manager", analyse-t-il sobrement. Les Diables, actuels leaders du groupe H à égalité de points (6) avec la Grèce, sont arrivés dans l'après-midi au Portugal malgré un problème technique qui avait quelque peu retardé leur vol. Ils ont été rejoints par Sébastien Pocognoli, la surprise du chef, qui a pris un autre vol. Gibraltar, leur adversaire de lundi, est 205e au classement Fifa, une place partagée avec la Somalie et l'Erythrée, entre autres, soit toutes des équipes qui ne comptent aucun point. Et pour cause: Gibraltar n'a rejoint la Fifa officiellement qu'en mai de cette année. Pour leur tout premier match de qualifications pour une Coupe du Monde, le 6 septembre, les hommes de Jeff Wood se sont inclinés "à domicile" (au Estadio Algarve également) 1-4 face à la Grèce. En déplacement en Estonie, le petit poucet du groupe s'est à nouveau incliné vendredi, 4-0. Le coach estime malgré tout que ses hommes ont "bien joué" durant la première mi-temps de cette partie, sans buts. "Je pense que nous ne sommes pas loin de décrocher notre premier point", asure-t-il. (Belga)

"Les gars sont très enthousiastes à l'idée de jouer contre les grandes stars mondiales, qu'ils regardent à la télévision", a poursuivi celui qui a également entraîné les gardiens de l'équipe espoirs du Pays de Galles. "C'est une équipe de rêve pour tout le monde", a confirmé Jayce Mascarenhas-Olivero, défenseur évoluant aux Lions Gibraltar. "Ce sera très difficile mais nous ferons tout ce qu'on peut faire pour avoir un résultat demain", a encore estimé Jeff Wood. S'il pouvait choisir un seul "joueur" chez les Diables, il s'agirait de... Martinez, a-t-il répondu en riant à un journaliste. "Je pense qu'ils ont tiré des leçons de l'Euro, également avec le nouveau manager", analyse-t-il sobrement. Les Diables, actuels leaders du groupe H à égalité de points (6) avec la Grèce, sont arrivés dans l'après-midi au Portugal malgré un problème technique qui avait quelque peu retardé leur vol. Ils ont été rejoints par Sébastien Pocognoli, la surprise du chef, qui a pris un autre vol. Gibraltar, leur adversaire de lundi, est 205e au classement Fifa, une place partagée avec la Somalie et l'Erythrée, entre autres, soit toutes des équipes qui ne comptent aucun point. Et pour cause: Gibraltar n'a rejoint la Fifa officiellement qu'en mai de cette année. Pour leur tout premier match de qualifications pour une Coupe du Monde, le 6 septembre, les hommes de Jeff Wood se sont inclinés "à domicile" (au Estadio Algarve également) 1-4 face à la Grèce. En déplacement en Estonie, le petit poucet du groupe s'est à nouveau incliné vendredi, 4-0. Le coach estime malgré tout que ses hommes ont "bien joué" durant la première mi-temps de cette partie, sans buts. "Je pense que nous ne sommes pas loin de décrocher notre premier point", asure-t-il. (Belga)